Crédit : Dave Abel/Toronto Sun/QMI Agency

LHJMQ

La formation par excellence d'ÉCJ

Publié | Mis à jour

Équipe Canada junior nous a laissé des moments inoubliables depuis 2010. De l’ivresse de la victoire à l’agonie de la défaite, l'expérience que représente le Championnat du monde des moins de 20 ans a été le point culminant de la carrière junior d’une panoplie de joueurs. Ça a aussi permis à plusieurs d’entre eux de se mettre en valeur et de montrer de quoi ils étaient capables sur la plus grande scène au monde. Voici donc une formation toutes étoiles composée des meilleurs joueurs à avoir porté les couleurs de l’unifolié canadien au cours de la dernière décennie.

Hockey Canada peut dresser un bilan en deux teintes des performances d’Équipe Canada junior pendant cette période. Au cours des cinq premières années, de 2010 à 2014, ÉCJ a récolté trois médailles; deux d’argent (2011) et deux de bronze (2012 et 2013). Sauf que dans les cinq dernières années, les Canadiens en ont gagné trois; deux d’or (2015 et 2018) et une d’argent (2017), en plus de terminer deux fois en sixième position.

Si le Canada a remporté quatre médailles entre 2010 et 2013, il n’en a gagné que trois au cours des sept dernières éditions.

De plus, souvenons-nous que le Canada a organisé le tournoi à quatre reprises, soit en 2010 à Régina et Saskatoon, en 2012 à Calgary et à Edmonton et en 2015 et 2017, alors que les matchs étaient séparés entre Toronto et Montréal. Toronto avait accueilli la finale en 2015 et Montréal, en 2017.

Plusieurs joueurs se sont démarqués, que ce soit grâce à leur productivité ou tout simplement par le rôle qu’ils ont joué dans le tournoi. La formation des meilleurs joueurs d’Équipe Canada junior compte 13 attaquants, sept défenseurs et trois gardiens de but.

Attaquants

  • Max Domi (2015)
  • Anthony Duclair (2015)
  • Lawson Crouse (2015-2016)
  • Jordan Eberle (2010)
  • Taylor Hall (2010)
  • Jordan Kyrou (2018)
  • Anthony Mantha (2014)
  • Ryan Nugent-Hopkins (2013)
  • Curtis Lazar (2015)
  • Nic Petan (2015)
  • Sam Reinhart (2015)
  • Brayden Schenn (2015)
  • Sam Steel (2018)

Le trio formé de Duclair-Reinhart-Domi avait fait des ravages en 2015 alors que le tournoi était présenté en sol canadien. Lawson Crouse, Curtis Lazar et Nic Petan avait aussi eu leur mot à dire dans la conquête de la médaille d’or. Jordan Eberle et Taylor Hall avaient formé un duo époustouflant en 2010 dans la conquête de la médaille d’or. Steel et Kyrou ont aussi été très productifs en 2018, année à laquelle remonte la dernière médaille d’or du Canada.

Défenseurs

  • Jake Bean (2017-2018)
  • Thomas Chabot (2017)
  • Ryan Ellis (2010-2011)
  • Joe Hicketts (2015-2016)
  • Cale Makar (2018)
  • Josh Morrissey (2015)
  • Alex Pietrangelo (2010)

Thomas Chabot et Cale Makar avaient tous les deux dominés leurs opposants, s’établissant ainsi comme de véritables généraux pour la formation canadienne. Les deux défenseurs avaient récolté le titre de défenseur par excellence du tournoi, respectivement en 2017 et en 2018. Pietrangelo (2010), Ellis (2011) et Morrissey (2015) avaient aussi mérité le même honneur. Joe Hicketts et Jake Bean ont pris part à deux éditions du CMJ et sont sortis du lot en s’avérant particulièrement efficaces. 

Gardiens

  • Jake Allen (2010)
  • Zach Fucale (2015)
  • Carter Hart 2018)

Les trois gardiens étaient attendus au CMJ et ont répondu aux attentes en remportant la médaille d’or. Ils avaient été fumants comme en témoigne leur rendement et leurs statistiques, notamment au chapitre la moyenne de buts alloués et le nombre de blanchissages, deux catégories dans lesquelles les gardiens nommés avaient terminé au premier rang de leur édition respective.