Dallas Cowboys v Philadelphia Eagles

Photo : Sidney Jones, des Eagles de Philadelphie. Crédit : AFP

NFL

Les Eagles ont leur destin entre les mains

Publié | Mis à jour

Une victoire de 17 à 9 des Eagles de Philadelphie aux dépens de Cowboys de Dallas leur a permis de prendre le contrôle de la division Est de l’Association nationale.

L’enjeu de ce match était d’autant plus important qu’il permet à la formation de la Pennsylvanie de se donner un sérieux avantage pour une participation aux séries éliminatoires. Elle devra toutefois gagner son dernier match de la saison contre les Giants de New York. Dans le cas contraire, elle devra souhaiter une défaite de la formation texane contre les Redskins de Washington.

Carson Wentz a connu un fort match pour les Eagles (8-7). Le quart-arrière a amassé 319 verges par la passe, complétant 31 de ses 40 tentatives, dont une pour un majeur à Dallas Goedert.

Malgré une récolte de 265 verges par la voie des airs, Dak Prescott et son attaque ont été incapables de percer la muraille de leurs rivaux. La troupe de Jason Garrett s’est contentée de trois placements dans le match.

Les Cowboys (7-8) peuvent toutefois garder un mince espoir de participer aux éliminatoires. Ils devront toutefois gagner leur dernière rencontre et espérer une défaite des Eagles.

Patrick Mahomes ne peut être ralenti

À Chicago, Patrick Mahomes et les Chiefs de Kansas City ont facilement terrassé les Bears par la marque de 26 à 3.

Les Chiefs (11-4) n’auront donné qu’un placement à l’équipe locale, qui a davantage été nuit par son manque d’opportunisme. Le quart-arrière des Bears (7-8) Mitchell Trubisky a rejoint ses receveurs 18 fois sur 33, pour de minces gains de 157 verges.

Ce fut tout le contraire pour Mahomes, qui a livré une autre performance inspirée. Le pivot a décoché deux passes de touché en plus d’atteindre lui-même la zone des buts grâce à une course de 12 verges.

Avec ses 251 verges aériennes obtenues dans cette rencontre, Mahomes a dépassé le cap des 9000 en carrière, en plus d’amasser un total de 75 touchés par la passe. Il est le premier joueur de l’histoire à présenter de telles statistiques après seulement 30 parties.

La défense a aussi été impeccable pour l’équipe du Missouri, alors que Trubisky a subi trois sacs du quart et échappé le ballon une fois.

Les Seahawks sans réponses

À Seattle, les Cardinals de l’Arizona ont frustré les Seahawks, qui sont en quête du premier rang de leur section, en les battant par la marque de 27 à 13.

L’attaque menée par Russell Wilson a été presque complètement neutralisée par la défensive des visiteurs. Ni le pivot ni son jeu au sol n’ont été en mesure d’être menaçants, si bien que c’est le joueur des unités spéciales Nick Bellore qui a inscrit le seul touché de Seattle.

Le quart-arrière Kyler Murray a quitté la rencontre au troisième quart, blessé à la cuisse. Avant de laisser sa place à Brett Hundley, le premier choix au total du plus récent repêchage avait complété 11 de ses 18 passes pour 118 verges et un touché. Murray a déjà été incommodé à la cuisse, lors de la 13e semaine d’activités, mais il n’avait pas raté de rencontre.

Le porteur de ballon Kenyan Drake a pris les choses en main suite au départ de son jeune coéquipier. Déjà auteur d’un majeur, l’Américain a récidivé au quatrième quart. En plus de ses deux touchés, Drake a eu le ballon en main 24 fois pour des gains de 166 verges.

Les Cardinals (5-9-1) ne peuvent plus améliorer leur rang dans la section Ouest de la Nationale, mais ont tout de même obtenu une deuxième victoire consécutive. Dans le même groupe, les Seahawks (11-4) concèdent maintenant la tête aux 49ers de San Francisco (12-3), mais peuvent mathématiquement espérer les devancer lors de la dernière semaine d’activités, alors que les deux formations s'affronteront.