Boxe

Le grand jour est arrivé pour Steven Butler

Publié | Mis à jour

Le boxeur Steven Butler est fin prêt à en découdre avec le Japonais Ryota Murata, lundi soir (tôt en matinée à l’heure du Québec), et l’enjeu sera énorme dans l’arène de Yokohama, car le protégé d’Eye of The Tiger Management (EOTTM) tentera de ravir le titre WBA des poids moyens.

Ayant respecté la limite de poids lors de la pesée précédant leur rendez-vous, les deux pugilistes devraient offrir un bon spectacle au public qui appuiera le champion. Gagnant de la médaille d’or aux Jeux olympiques de Londres en 2012, Murata (15-2-0, 12 K.-O.) détient sa ceinture depuis le 12 juillet et en sera à une première défense après avoir vaincu Rob Brant par K.-O. technique au deuxième round pour le titre.

Même s’il se trouvera en terrain hostile devant un rival considéré comme une légende dans son pays, Butler (28-1-1, 24 K.-O.) a plusieurs raisons de croire en ses chances. Effectivement, son adversaire a perdu deux de ses cinq plus récents affrontements, chaque fois par décision.

«En bout de ligne, les partisans en sortent gagnants, avait précisé le matchmaker de Golden Boy Promotions, Robert Diaz, aux médias présents à la pesée, dimanche. Je ne m'attends à rien de moins que des feux d'artifice lundi et à un excellent combat. Nous sommes conscients que Murata est talentueux, mais ce combat appartient à Steven. Il a faim, il est fort, il est talentueux, et il est venu pour conquérir la ceinture.»

Aussi, Butler semble s’être habitué à l’environnement qui l’entoure en Asie, où il a passé les derniers jours loin de ses deux jeunes enfants.

«Je suis dans ma bulle, avait-il récemment affirmé à la chaîne TVA Sports. Je reste avec mon "coach" [Jean-François Bergeron]. Il y a plusieurs membres de mon équipe qui sont ici, mais je mange quand même juste avec mon "coach".»

«On est "mean", on est concentré. J’ai hâte. La réhydratation va bien se passer, tout s’est passé comme prévu pour la perte de poids.»

Excellente séquence

Butler sera en quête d’un 11e gain consécutif, lui qui n’a pas perdu depuis son revers aux mains de Brandon Cook le 28 janvier 2017. Durant cette séquence, il a gagné tous ses duels avant la limite, hormis celui contre Vitalii Kopylenko le 2 mai dernier.

«Ce n’est pas seulement au camp d’entraînement : j’ai travaillé toute ma vie pour cette opportunité, ce combat, avait déclaré le boxeur au site ringtv.com. Je suis très excité et en confiance. Je ne veux pas être prétentieux, mais je sais que je gagnerai parce que c’est mon moment et ma ceinture.»

«Ce sera le combat le plus excitant possible et quand vous êtes capable d’en organiser, c’est toujours un avantage. Je pense qu’il y aura un K.-O. [...] Nous croyons que Steven a ce qu’il faut pour vaincre Murata par K.-O. Il s’agira d’un de ces duels de l’année et l’action ne manquera pas entre deux gars qui voudront causer de la douleur», a de son côté souligné le promoteur d’EOTTM, Camille Estephan.