Boxe

Steven Butler: «l'adversaire le plus dangereux de la division»

Publié | Mis à jour

Moins de 48 heures séparent Steven Butler (28-1-1, 24 K.-O.) de son premier combat de championnat du monde face à Ryota Murata (15-2, 12 K.-O.), à Yokohama, au Japon. 

Le Québécois de 24 ans tentera ainsi de ravir la ceinture WBA des poids moyens à son rival, qui sera le favori de la foule au Yokohama Arena.

Butler semble pour sa part en mission et déterminé à revenir à la maison avec la ceinture de champion.

«Je n'ai aucune excuse et j'espère qu'il n'en aura aucune non plus, a-t-il commenté, lors de la conférence de presse, samedi. Je me sens en pleine forme. Je me sens fort. Je suis prêt.»

De son côté, l'entraîneur du Québécois, Rénald Boisvert, abonde dans le même sens.

«Il va falloir qu'il soit actif, a souligné l'entraîneur. Il va falloir qu'il saisisse l'occasion de percer sa défensive. Personnellement, je ne pense pas que ça va se rendre à la décision.»

Et Murata n'a pas choisi la voie de la facilité en décidant de croiser les gants avec Butler.

«C'est important de souligner que Murata n'avait pas à affronter Butler, a ainsi indiqué Robert Diaz, qui organise les combats chez Golden Boy Promotions et copromoteur du Québécois. Il a choisi de l'affronter et il a choisi l'adversaire le plus dangereux de la division actuellement. 

Voyez le reportage d'Andy Mailly-Pressoir, qui est au Japon, dans la vidéo ci-dessus.