FBN-SPO-BUFFALO-BILLS-V�NEW-ENGLAND-PATRIOTS

Crédit : AFP

NFL

Les Patriots gagnent leur division... encore

Publié | Mis à jour

Pour une 11e saison consécutive, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont été couronnés champions de la section Est de l’Association américaine.

La troupe de Bill Belichick a réussi l’exploit grâce à un gain de 24 à 17 contre les Bills de Buffalo, samedi, à Foxborough.

Avant la rencontre, un seul scénario aurait permis aux Bills (10-5) de détrôner les Patriots (12-3), mais Tom Brady et sa bande en ont décidé autrement. Les plus récents gagnants du Super Bowl ont toutefois dû trimer dur. Aucune des deux équipes n’a été en mesure de prendre une avance de plus d’une possession durant le match.

Le quart-arrière des «Pats» a complété 26 de ses 33 tentatives de passes pour des gains de 271 verges. Matt LaCosse a capté l’une de ces remises au premier quart pour un majeur.

Son vis-à-vis, Josh Allen, a terminé sa soirée de travail avec un pourcentage de passes réussies de 50%. Le joueur de 23 ans a amassé 208 verges par la voie des airs, tout en complétant deux remises pour des touchés. Il a aussi récolté 43 verges de gain par la course.

Une défaite des Chiefs de Kansas City dimanche, contre les Bears de Chicago, permettrait aux Patriots de bénéficier d’une semaine de congé lors de la première semaine des séries éliminatoires de la NFL.

La formation du Massachusetts terminera son calendrier régulier contre les Dolphins de Miami dans une semaine. Les Bills, déjà assurés d’une place en séries d’après-saison, affronteront les Jets de New York lors de leur dernier duel.

Les 49ers se donnent une sérieuse option

À San Francisco, les 49ers ont vaincu les Rams de Los Angeles grâce à un botté qui a brisé l’égalité en toute fin de rencontre. Ce gain de 34 à 31 permet à l’équipe de rester dans la course au premier rang dans la section Ouest de la Nationale.

Les «Niners» (12-3) passent temporairement devant les Seahawks en tête de leur section. Ces derniers ont toutefois un match en main et montrent une fiche de 11-3. Le résultat de cette rencontre est plus dur à digérer pour les Rams (8-7), maintenant exclus des éliminatoires.

Le quart-arrière des 49ers Jimmy Garoppolo n’a pas très bien paru malgré la victoire. Il n’a converti que 16 de ses 27 tentatives de passe, pour un touché et deux interceptions. Le jeu au sol a été plus efficace, avec une récolte de deux majeurs, tandis que le botteur Robbie Gould a converti ses deux tentatives de placements.

Chez les Rams, le porteur de ballon Todd Gurley s’est illustré avec deux touchés. Le quart Jared Goff a quant à lui, trouvé ses receveurs deux fois dans la zone payante.