Crédit : AFP

Ski et planche

Nicolas Laframboise détrôné avant son dernier saut

Publié | Mis à jour

Nicolas Laframboise a vu la victoire lui filer entre les doigts au Big Air d’Atlanta comptant pour la Coupe du monde de surf des neiges, vendredi soir.

Dans le domicile des Braves d’Atlanta, le meneur au classement du circuit, l’Américain Chris Corning, l’a sortie du stade à son dernier saut (95,25 points), le meilleur de la finale. Il a ainsi délogé le Québécois qui trônait provisoirement au premier rang avec ses 166,75 points.

Dernier concurrent à s’élancer, l’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu a raté son atterrissage à son ultime passage, ce qui a officialisé la victoire de Corning (177,25 points). Ryoma Kimata, du Japon, a complété le podium (163,00 points). Laframboise a récolté 86,75 points à son premier saut et 80,00 points à son deuxième.

«Je savais qu’il (Corning) avait quelque chose en réserve, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il sorte un quad. En finale, les juges s’attendent à voir les plus grosses manœuvres. Je suis vraiment content! Je ne m’attendais pas à monter sur le podium deux fois cette saison... et elle commence à peine!», a révélé le planchiste de 19 ans.

Il s’agissait de la deuxième fois qu’un stade de baseball accueillait une Coupe du monde de Big Air, après le Fenway Park de Boston, en 2016.

Plus tôt en journée, le Québécois avait montré qu’il serait un prétendant au podium. À son premier saut, il a obtenu une note de 96 points, la meilleure des qualifications.

Laframboise poursuit donc son excellente saison, lui qui s’était imposé à la Coupe du monde de Modène, en Italie, le mois dernier, en plus d’avoir terminé quatrième au premier arrêt de la saison qui avait eu lieu en Nouvelle-Zélande.

C’est en répétant ses manœuvres pendant l’été, où il atterrit sur un sac d’air géant, que le jeune athlète a construit sa belle constance depuis le début de la saison.

«Je peux faire plusieurs répétitions sans me blesser. Mon objectif au début de la saison était de faire au moins un podium de Coupe du monde. Là, je suis deux en trois, alors je ne m’attendais pas à ça.»

Nicolas Laframboise sera de retour à la compétition à l’Open de Laax, en Suisse, le mois prochain.