HKO-HKN-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS

Crédit : AFP

Accueil

Les joies et les peines sportives de 2019

Publié | Mis à jour

De nombreux événements sportifs ont provoqué des moments joyeux ou tristes pour les Québécois et les Canadiens en 2019. Certains ont été plus marquants que d’autres:

Tous derrière Bianca Andreescu!

Aucun événement sportif n’a rassemblé davantage le peuple canadien que le triomphe de la joueuse de tennis Bianca Andreescu aux Internationaux de tennis des États-Unis, le 7 septembre, à Flushing Meadows. À seulement 19 ans, Andreescu est devenue la première athlète du Canada, hommes et femmes confondus, à remporter un titre du Grand Chelem. Une victoire en finale contre l’Américaine Serena Williams a semé la joie et la fierté dans le cœur de nombreux Canadiens.

Les Raptors triomphent

Le championnat des Raptors de Toronto, dans la NBA, a réjoui plusieurs amateurs de sports au Canada. En route vers cette conquête, l’équipe a même vu s’ajouter de nombreux partisans qui, jusque-là, ne suivaient pas beaucoup le basketball et ignoraient l’identité de Kawhi Leonard. Les Raptors ont écarté, dans l’ordre, le Magic d’Orlando, les 76ers de Philadelphie et les Bucks de Milwaukee avant de battre les Warriors de Golden State en finale.

Un trophée pour l’Impact

À plus petite échelle, l’Impact a réjoui ses partisans montréalais en gagnant le Championnat canadien face au Toronto FC en septembre. Il s’agit d’un certain baume considérant l’exclusion des séries de la Major League Soccer. La nomination de Thierry Henry comme entraîneur, en novembre, a aussi semé la joie dans le cœur de plusieurs.

La soirée «Ryan Poehling»

Ce n’était qu’un seul match, mais cette soirée où le jeune attaquant Ryan Poehling a inscrit un tour du chapeau en plus de trancher en fusillade, le 6 avril 2019, restera gravée dans la mémoire de nombreux partisans du Canadien. Poehling en était à son premier match dans la Ligue nationale. Le CH concluait pour sa part sa saison avec une victoire de 6 à 5 à l’issue des tirs de barrage face aux Maple Leafs de Toronto.

Au niveau des peines sportives, plusieurs amateurs ont longtemps cru à une participation du Canadien de Montréal aux séries éliminatoires, mais c’est finalement une victoire de 3 à 2 en tirs de barrage des Blue Jackets de Columbus contre les Rangers, à New York, le vendredi 5 avril qui a mis fin aux espoirs du Tricolore. La troupe de Claude Julien a néanmoins conclu la saison avec 96 points, en vertu d’une fiche de 44-30-8.

Sur la scène internationale, la défaite crève-cœur de Roger Federer en finale du tournoi de Wimbledon contre Novak Djokovic a attristé ses partisans. Federer, qui était à la recherche d’un 21e sacre en Grand Chelem, a perdu en cinq manches de 7-6 (5), 1-6, 7-6 (4), 4-6 et 13-12 (3) à la suite d’une bataille de près de cinq heures (et d’un bris d’égalité à 12-12).