Canadiens de Montréal

Transaction en vue? Marc Bergevin fait le point

Publié | Mis à jour

La saga Taylor Hall a fait jaser au cours des derniers jours. Mais si certains s’attendent à une succession de transactions dans la LNH, il semble que cela ne se produira pas.

C’est du moins l’avis du directeur général des Canadiens de Montréal, Marc Bergevin, qui n’envisage aucune transaction à l’heure actuelle.

Écoutez les propos de Marc Bergevin dans la vidéo, ci-dessus.

«Il n’y a rien de nouveau là-dessus, a précisé le DG, lundi, à l’occasion d’un point de presse à Vancouver. C’est probablement plus tranquille que les années passées.»

Bergevin a voyagé d’un bout à l’autre du globe, au cours des dernières semaines. De la Russie à l’Illinois -où il a rendu visite à sa famille à Chicago - en passant par la Californie pour la rencontre des gouverneurs.

Pendant que son club étirait à huit sa séquence de défaites, il n’a pas pesé sur le bouton panique. Ça fait partie du processus et les blessés n’aident pas la cause.

«Dans l’ensemble, nous sommes positionnés où nous pensions l’être (au classement), a-t-il assuré. On a eu une belle séquence et ensuite une plus difficile., tout en admettant que les éliminatoires ne sont pas garanties

«On est dans le peloton d’équipes qui va se battre pour accéder aux séries.»

Le cas Domi

Avec seulement neuf points à sa fiche depuis le mois de novembre, Max Domi n’est plus que l’ombre de lui-même.

Son DG est-il inquiet par les performances laborieuses du fougueux attaquant, qui est en fin de contrat?

«Parfois un joueur se cherche. Les entraîneurs travaillent avec lui et il veut de meilleurs résultats. Il travaille fort, les résultats ne suivent pas.

«Ce n’est pas anormal qu’un joueur connaisse une période difficile. Aujourd’hui, Max en vit une. Je m’attends à plus de lui.»

En ce qui est des négociations, Bergevin n’a pas voulu dire si des discussions ont été amorcées.

«Je n’embarque pas là-dedans, a-t-il rétorqué. Nous avons encore une cinquantaine de matchs. Il y a beaucoup de temps avant de parler de ça.»

Crédit photo : Dominick Gravel/Agence QMI

De la profondeur

Le noyau de jeunes et de vétérans qui composent l’effectif plait somme toute à son architecte.

 «Les jeunes, c’est l’avenir de l’équipe. Ils se débrouillent bien, note-t-il. Nick (Suzuki) joue de l’excellent hockey et Ryan (Poehling) est revenu avec l’équipe.»

À la ligne bleue, pendant que le défenseur gaucher rêvé se laisse désirer, Bergevin se félicite de l’embauche de Ben Chiarot pendant l'été.

«Si nous avons une occasion d’améliorer notre équipe, nous le ferons. Les défenseurs qui écoulent de grosses minutes, gaucher ou droitier, les formations les gardent. Souvent, c’est à l’interne que tu trouves des solutions.

«Ben Chiarot joue du gros hockey pour nous depuis le début de la saison.»