Photo : L'Américain Rickie Fowler. Crédit : AFP

Golf

Les Américains à court de réponses

Publié | Mis à jour

La formation internationale a conservé une avance confortable de 9 à 5 face aux Américains, en ayant le dessus lors de l’épreuve du «four-ball» de vendredi, à la Coupe des Présidents, présentée en Australie, au Royal Melbourne Golf Club.

Au «four-ball», seul le pointage du golfeur qui a remis la meilleure ronde compte (parmi les deux membres de l’équipe). En raison du décalage horaire, cette ronde a été disputée samedi matin en Australie. En après-midi, les golfeurs s’affronteront dans une ronde de «foursomes».

Le capitaine américain Tiger Woods a pris la décision de ne pas jouer la première épreuve de la journée et n’a pas beaucoup changé les duos qu’il avait alignés lors des deux premières journées de la compétition. Les États-Unis ont même pris les devants grâce à Rickie Fowler et Justin Thomas, le coéquipier habituel de Woods, qui ont facilement disposé de Haotong Li et Marc Leishman.

L’équipe internationale n’a pas pris de temps avant de répliquer. Abraham Ancer et Sungjae Im ont d’abord battu Patrick Cantlay et Xander Schauffele par trois coups, puis la paire C.T. Pan/Hideki Matsuyama a pris cinq coups d’avance sur le duo américain composé de Webb Simpson et Patrick Reed.

Le dernier duel de la matinée s’est soldé par un match nul. À 9 à 5, l’équipe internationale est en bonne position pour mettre la main sur un premier titre de la Coupe des Présidents depuis 1998.