Canadiens de Montréal

«Pas grand chose sur le marché des transactions, sauf des problèmes»

Publié | Mis à jour

Plus tôt aujourd’hui, à l’occasion de la rencontre des gouverneurs de la LNH, le propriétaire des Canadiens Geoff Molson a indiqué qu’il donnait carte blanche à Marc Bergevin si ce dernier souhaitait conclure une transaction.

Toutefois, selon notre journaliste Renaud Lavoie, une telle manœuvre ne serait pas évidente à exécuter à l’heure actuelle. Il a d’ailleurs expliqué son point de vue lors de l’émission «JiC».

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, l’intégrale du segment «La mise en échec», impliquant Renaud Lavoie.

«Je me suis entretenu avec plusieurs dirigeants du circuit Bettman et ils m’ont tous dit qu’il n’y avait pas grand-chose sur le marché, sauf des problèmes. Je serais donc extrêmement surpris que Marc Bergevin se tourne vers un joueur qui connaît des insuccès pour améliorer l’équipe.»

Des renforts imminents?

Si, comme le dit Renaud, une transaction ne semble pas dans les plans présentement, le CH pourrait bien, et ce très bientôt, compter sur une autre forme d’aide.

Blessé à une jambe il y a près d’un mois, l’attaquant Paul Byron progresse très rapidement, si bien qu’il pourrait renouer avec l’action très bientôt.

«La question est de savoir s’il jouera samedi, contre les Red Wings de Detroit. Il n’a toujours pas recommencé à patiner. Si son retour n’est pas en fin de semaine, ce sera pour la semaine prochaine.»

Dans le cas de Victor Mete, si le premier diagnostic laissait présager une absence de deux semaines, force est de constater que le défenseur devra patienter plus longtemps.

«Très certainement, on ne s’attend pas à un retour au jeu de Victor Mete pour la semaine prochaine», a poursuivi Renaud Lavoie.

«Jonathan Drouin lui, devrait toujours revenir au jeu lors du mois de janvier.»