FBN-SPO-KANSAS-CITY-CHIEFS-V�NEW-ENGLAND-PATRIOTS

Crédit : AFP

NFL

Les partisans des Patriots dégoûtés par l'arbitrage

Publié | Mis à jour

Beaucoup de partisans des Patriots de la Nouvelle-Angleterre criaient au scandale après le revers de 23 à 16 de leur équipe fétiche face aux Chiefs de Kansas City, dimanche soir, au Gillette Stadium.

Les amateurs ont l’impression que les arbitres ont grandement contribué à la victoire des visiteurs et ils n’ont pas tout à fait tort, même s'ils n'ont entièrement raison non plus.

Les hommes au chandail zébré ont commis quelques bévues, dont la plus flagrante est survenue au troisième quart. À ce moment, le Québécois Laurent Duvernay-Tardif a écopé d'une pénalité pour avoir mis sa main au visage d’un adversaire.

L’officiel Jerome Boger a bel et bien imposé la sanction, mais n’a donné que cinq verges de punition aux Chiefs; le livre des règlements stipule qu'à la suite de ce type de geste, le ballon doit être reculé de 10 verges. Aussi, tous les autres arbitres n’ont pas corrigé l'erreur de leur collègue.

Celle-ci n’a pas fait trop mal aux «Pats», car leurs rivaux n’ont pas inscrit de point sur cette séquence et les favoris de la foule ont bloqué leur dégagement.