Crédit : AFP

NFL

Les 49ers remportent le match de l'année

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Un botté de 30 verges de Robbie Gould dans les derniers instants de la seconde demie a pavé la voie à une victoire de 48 à 46 des 49ers de San Francisco contre les Saints à La Nouvelle-Orléans, dimanche. 

Pour les Niners (11-2), Jimmy Garoppolo a accumulé 349 verges par la voie des airs et quatre passes de touché. Emmanuel Sanders s’est distingué de différentes façons. Il a conclu avec 157 verges et un majeur en sept réceptions, en plus de décocher un relais de 35 verges à Raheem Mostert pour le touché au deuxième quart.  

Kendrick Bourne a attrapé deux ballons dans le territoire ennemi contre un pour George Kittle. 

Chez les Saints (10-3), Drew Brees s’est illustré en vertu de 349 verges et cinq passes pour le majeur. Jared Cook a obtenu deux touchés aériens, alors que Michael Thomas en a inscrit un, tout en ajoutant 134 verges. 

San Francisco bataille avec les Seahawks de Seattle (10-2) pour le sommet de la section Ouest de l’Association nationale, alors que La Nouvelle-Orléans finira en tête dans le Sud. 

Les Ravens en éliminatoires 

Le quart Lamar Jackson a poursuivi son excellente saison en décochant trois passes de touché dans un triomphe de 24 à 17 des Ravens de Baltimore face aux Bills de Buffalo au New Era Field. 

Les visiteurs ont ainsi savouré un neuvième triomphe de suite, ce qui représente la meilleure séquence de leur histoire. Baltimore (11-2) a obtenu son billet pour les éliminatoires de la NFL. Avec 430 points marqués en 2019, ils sont déjà assurés de leur plus grande récolte à vie. 

Jackson a repéré Hayden Hurst, Willie Snead et Nick Boyle dans la zone payante. Il a totalisé 145 verges par la passe et a couru 40 verges. 

Pour les Bills (9-4), Josh Allen a atteint la cible 17 fois en 39 occasions pour 146 verges et un majeur, l’œuvre de Cole Beasley. Devin Singletary a été efficace en amassant 118 verges en offensive. 

Les Packers gardent le cap 

Au Lambeau Field, Aaron Jones a récolté 189 verges en attaque, obtenant 134 verges et un touché au sol, pour mener les Packers de Green Bay vers un gain de 20 à 15 contre les Redskins de Washington. 

Le vétéran Aaron Rodgers a connu une journée tranquille, totalisant 195 verges par la voie aérienne et rejoignant Robert Tonyan dans la zone des buts. Mason Crosby a ajouté deux placements pour les Packers (10-3), premiers de la section Nord de l’Association nationale. 

Chez les Redskins (3-10), officiellement éliminés, Adrian Peterson a franchi une fois la ligne des buts, tandis que Dwayne Haskins a réussi 16 de ses 27 passes pour 170 verges, un majeur et une interception. 

Des Vikings avares 

À Minneapolis, la défense des Vikings du Minnesota a frustré les Lions de Detroit dans un triomphe de 20 à 7. 

Kirk Cousins a fait le nécessaire pour les vainqueurs en totalisant 242 verges par la passe. Bisi Johnson a capté un ballon pour un jeu de six points. Dalvin Cook a ajouté un touché sur une course de trois verges. Les Vikings (9-4) demeurent tout juste derrière Green Bay au classement de leur division. 

Ayant vu l’adversaire saisir deux de ses relais, le pivot des Lions (3-9-1) David Blough a dû attendre au quatrième quart avant de permettre aux siens d’éviter le blanchissage. Kenny Golladay a complété un jeu de 10 verges pour le touché. 

Autres résultats 

Dans les autres parties disputées en après-midi, les Falcons d’Atlanta ont doublé les Panthers de la Caroline 40 à 20 grâce aux deux passes de touché de Matt Ryan. Du côté de Houston, les Broncos de Denver ont surpris les Texans 38 à 24, tandis qu’au MetLife Stadium, les Jets de New York ont difficilement vaincu les Dolphins de Miami 22 à 21. 

Enfin, les Buccaneers de Tampa Bay sont revenus de l’arrière avec 10 points sans réplique au dernier quart pour l’emporter 38 à 35 aux dépens des Colts d’Indianapolis.