Kansas City Chiefs v�New England Patriots

Photo : Bill Belichick, entraîneur-chef des Patriots. Crédit : AFP

NFL

Les Patriots tombent à Foxboro

TVA Sports et Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre se sont inclinés 23-16 devant les Chiefs de Kansas City, dimanche à Foxboro, encaissant un premier revers à domicile depuis 2017, après 21 victoires consécutives.

Il s'agit seulement d'une troisième défaite cette année pour Tom Brady et compagnie contre 10 victoires.

Le deuxième quart aura été fatal aux Patriots. Patrick Mahomes a lancé une passe de touché de 48 verges à Mecole Hardman et Travis Kelce, un receveur, a couru sur quatre verges pour inscrire un majeur au sol. Les Chiefs (9-4) ont conclu ce quart de 17 ponts avec un placement de 31 verges, l’œuvre de Harrison Butker.

Comme il fallait s’y attendre, les Patriots ont réduit l’écart à 23-13 au troisième quart par l’entremise du touché au sol de Brandon Bolden sur 10 verges; puis, après un placement de 29 verges de Nick Folk, Brady a mené l’attaque de la formation bostonienne pour menacer l’avance des Chiefs au quatrième quart, mais ses efforts ont été étouffés par la défense des visiteurs.

Brady s’est vu refuser une passe de touché à N'Keal Harry dans sa tentative de remontée. Les arbitres ont jugé que le receveur était hors limites avant de placer le ballon dans la zone des buts.

Victime de trois sacs, le quart-arrière des «Pats» a conclu sa soirée avec une passe de touché contre une interception et un cumul de 169 verges en 19 passes réussies sur 36 tentatives.

Son vis-à-vis Mahomes a réussi 26 de se 40 jets pour des gains de 283 verges, inscrivant un majeur aérien et commettant une interception.

James White a été celui qui a le mieux fait au sol pour la Nouvelle-Angleterre, parcourant un maigre 33 verges le ballon en mains. Tous les autres porteurs de ballon ont été maîtrisés par la défensive étanche des Chiefs.

La vedette du match pour les Chiefs : Butker. Celui-ci a converti ses trois tentatives de placement, dont le plus impressionnant d’une longueur de 48 verges.

Les Rams se rapprochent des Seahawks

À Los Angeles, les Rams (8-5) ont causé une certaine surprise en défaisant les puissants Seahawks de Seattle (10-3) par la marque de 28 à 12.

Au sein de la section Ouest de l’Association nationale de la NFL, les Rams se rapprochent de Seattle, qui sont présentement au deuxième rang. Le revers de ces derniers les empêche d’ailleurs de rejoindre les 49ers de San Francisco (11-2), en tête de leur section.

Les Rams ont bien contrôlé la rencontre et non jamais été inquiétés par la puissante attaque menée par Russell Wilson. Celui-ci n’a obtenu aucune passe de touché et a été victime d’une interception.

Le quart Jared Goff n’a pas joué un grand match lui non plus, mais il a rejoint les bons receveurs aux bons moments. Il a servi deux passes pour des majeurs, une à Robert Woods au premier quart et une à Cooper Kupp au deuxième engagement. Goff a cependant été victime de deux larcins.

Ryan Tannehill et A.J. Brown dominent les Raiders

À Oakland, les Titans du Tennessee (8-5) n’ont fait qu’une bouchée des Raiders (6-7) grâce au duo de Ryan Tannehill et A.J. Brown, qui a été dévastateur dans la victoire de 42 à 21 des leurs.

De son poste de quart-arrière, Tannehill a obtenu trois passes de touché, dont deux qui ont été captées par Brown. Le receveur de passes n’a eu le ballon entre les mains que cinq fois, mais sur de très longues remises puisqu’il a terminé la rencontre avec 153 verges de gains.

Au sol, Derrick Henry a pris les choses en mains. Le porteur de ballon a multiplié les courses payantes et s’est rendu deux fois dans la zone des buts, en plus de gagner 103 verges.