LHJMQ

Les Foreurs neutralisent la puissante attaque de l’Océanic

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Devant leurs partisans, les Foreurs de Val-d’Or ont été en mesure de réduire au silence la majorité de l’attaque de l’Océanic de Rimouski et ont mérité une victoire de 4 à 1, dimanche après-midi. 

L’équipe de l’Abitibi-Témiscamingue a marqué tous ses buts lors du second engagement. Jérémy Michel, lui, a fait preuve de beaucoup de générosité, terminant la période avec trois mentions d’aide. Jacob Gaucher n’a pas été en reste, récoltant deux passes.  

Cependant, Val-d’Or n’a pas été en mesure de freiner Alexis Lafrenière, qui a inscrit un 24e but et un 70e point dans la cause perdante. Pour atteindre ce plateau, l’espoir de premier plan n’a eu besoin que de 32 rencontres. 

Shawinigan arrête de jouer en deuxième période 

À Shawinigan, les Cataractes ont pris une avance de 3 à 1 grâce à 26 tirs lors de la première période, mais se sont finalement inclinés 6 à 4 face aux Saguenéens de Chicoutimi. 

Tout allait si bien pour l’équipe locale. Xavier Bourgault a marqué deux buts en première, puis a complété son tour du chapeau en milieu de période médiane. C’est à ce moment que l’attaque s’est endormie, ne tirant au filet de Chicoutimi qu’à 12 reprises lors des 40 dernières minutes de jeu. 

Les «Sags» ont marqué pas moins de trois buts en désavantage numérique lors de ce match. L’espoir du Canadien de Montréal Rafaël Harvey-Pinard a participé à quatre filets (un but et trois aides), tout comme Justin Ducharme (deux buts et deux aides). 

Le Phoenix domine l’Armada 

À Boisbriand, le Phoenix de Sherbrooke a frappé fort dès la première période et a vaincu l’Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 6 à 2, au Centre d’excellence Sports Rousseau. 

L’équipe locale a concédé trois buts en 10 minutes pour amorcer la rencontre. Bailey Peach, Benjamin Tardif et Julien Anctil ont tour à tour déjoué Émile Samson, qui a été bombardé de 40 tirs lors de cette rencontre. 

Peach a été la meilleure arme offensive du Phoenix. Le Néo-Écossais a ajouté un but et une mention d’aide à sa récolte. Son deuxième but était d’ailleurs l’un des trois que le Phoenix a inscrits avec l’avantage d’un homme. 

Samuel Hlavaj a passé un après-midi très tranquille entre les poteaux. Il n’a fait face qu’à 19 tirs et a accordé deux buts.