Boxe

Mathieu Germain, le joyeux drille!

Publié | Mis à jour

Un gars qui blague en entrevue après son combat, c’est un gars soulagé.

Mathieu Germain a exprimé toute sa joie d’avoir vaincu le Mexicain Gilberto Meza sur décision unanime, samedi à Montréal, en sous-carte du gala de boxe d'Eye of the Tiger Management mettant en vedette David Lemieux.

Le boxeur québécois a commencé sa mêlée de presse en prenant les micros des représentants des médias dans ses mains pour émettre ses commentaires.

«J’ai un fait un combat correct, j’étais craintif au début. Ça fait extrêmement du bien de remonter dans le ring et d’en sortir avec la victoire», a raconté Germain (18-1-1), pince-sans-rire, avant de remettre les micros aux journalistes.

Il faut dire que le Montréalais de 30 ans reprenait le collier après avoir encaissé la première défaite de sa carrière par K.-O. contre Uriel Perez au Casino de Montréal en septembre dernier.

«C’était la première fois que je vivais ça dans ma vie, un K.-O. Je ne l’avais pas vu venir. Il y a une crainte, veut, veut pas. Ç’a paru au début du combat d’aujourd’hui», a-t-il avoué.

«Vous avez aucune idée comment je me sens moins lourd maintenant. Je vais aller relaxer avec les enfants, j’ai loué un chalet, je pars demain. Je vais pouvoir leur dire que papa a gagné.»

L’ascension reprend donc pour Germain chez les poids super-légers. «G-Time» appartenait auparavant au top 15 de sa catégorie.