Boxe

Une victoire émotive pour Kim Clavel

Agence QMI / Benoît Rioux

Publié | Mis à jour

Une dure de dure dans le ring, Kim Clavel a eu toute la difficulté du monde à retenir ses larmes, samedi à Montréal après sa victoire sur décision unanime face à la Mexicaine Esmeralda Gaona Sagahon, en sous-carte du gala d’Eye of the Tiger Management mettant en vedette David Lemieux.

Clavel (11-0, 2 K.-O.) était particulièrement fébrile pour ce premier combat en carrière dans le célèbre amphithéâtre du Canadien de Montréal et elle a mis un point d’orgue à sa soirée en battant la jeune Mexicaine Esmeralda Gaona Sagahon (7-4, 0 K.-O.) par décision unanime des juges (100-90, 100-90 et 100-90). Soulevant sa ceinture au-dessus de sa tête, elle a aussitôt reçu les applaudissements nourris de la foule.

Le visage tuméfié, la Québécoise a exprimé avec un mélange d’humour et d’émotion toute la fierté qu’elle éprouve d’être la toute nouvelle championne des poids mi-mouches de la NABF.

«Ma première ceinture... Mon nouveau chum, j’ai enfin un chum! a blagué Clavel en mêlée de presse avant de continuer, la voix tremblant d’émotion. Ça fait 14 ans que je m’entraîne fort. J’ai tout dédié à la boxe. J’ai pris des décisions, j’ai quitté mon petit patelin, ma famille à Joliette, je suis venue à Montréal, je m’entraîne à temps plein, je n’ai plus de revenu de travail.

«On a gagné en équipe ce soir. On vient d’atteindre l’objectif.» - Kim Clavel

«En ce moment, je me sens comme une queen! C’est mon premier Centre Bell, et je pense que ce ne sera pas le dernier.»

Entraînée par Danielle Bouchard, Clavel a délaissé son emploi d’infirmière pour se consacrer entièrement à la boxe. Le choix paie aujourd’hui et la pugiliste de 29 ans demeure invaincue en 11 combats.

«Je dors avec ce soir, c’est sûr, a ajouté Clavel, émotive. Cette ceinture représente beaucoup de travail. Ça fait 14 ans que je m’entraîne fort et j’ai tout dédié à la boxe. J’ai pris des décisions, quittant ma famille à Joliette pour venir à Montréal.»

«Je suis tellement fière d’elle et contente pour elle, a pour sa part indiqué son entraîneuse. Je peux vraiment dire mission accomplie. Je savais que ç’allait être une adversaire très coriace.»

L’entraîneuse a notamment adoré voir Clavel mieux appuyer ses coups de poing face à la Mexicaine de 21 ans à partir du cinquième round.

Championnat du monde en vue

Maintenant invaincue en 11 combats professionnels et avec le titre NABF en poche, Clavel grimpera dans les classements mondiaux, se rapprochant ainsi de son objectif ultime: un combat de championnat du monde.

«Je pense que c’est certainement ce qui s’en vient, très prochainement même, a avancé la boxeuse. Je souhaite avoir ma chance en championnat du monde. Ça devient mon nouvel objectif.»