Boxing

Crédit : WENN.com

Boxe

Dillian Whyte blanchi

Publié | Mis à jour

Le boxeur britannique Dillian Whyte a été blanchi des accusations de dopage qui pesaient contre lui, à la suite de sa victoire contre le Québécois d’origine colombienne Oscar Rivas, en juillet dernier, à Londres.

Le pugiliste de 31 ans publié sur son compte Twitter le communiqué de l’Agence britannique antidopage (UKAD) prouvant son innocence, vendredi.

«L’Agence britannique antidopage et le boxeur professionnel Dillian Whyte peuvent aujourd’hui confirmer conjointement que M. Whyte avait été inculpé d’une violation des règles antidopage plus tôt cette année, mais que cette accusation a maintenant été retirée», peut-on lire dans le communiqué.

«L’accusation a été portée après qu’un échantillon fourni par M. Whyte le 20 juin 2019 ait indiqué la présence de deux stéroïdes anabolisants. L’UKAD a ouvert une enquête à laquelle M. Whyte a pleinement coopéré. UKAD a accepté l’explication fournie par M. Whyte et conformément aux règles antidopage du Royaume-Uni, l’accusation portée contre M. Whyte a été retirée.»

Cette nouvelle survient seulement 24 heures avant que Whyte affronte le Polonais Mariusz Wach, dans un combat de poids lourds présenté en Arabie saoudite.

Le combat entre Whyte et Rivas s’était soldé par une décision unanime en faveur du Britannique. Il avait ainsi gardé le titre intérimaire des poids lourds du World Boxing Council (WBC). Une ceinture qui lui a été retirée après les allégations de dopage. La WBC n’a toujours pas réagi à la décision de l’UKAD et pourrait bien lui remettre son titre.