Canadiens de Montréal

Personne ne veut de Kinkaid

Publié | Mis à jour

Soumis au ballottage lundi, Keith Kinkaid a été ignoré par les 30 autres équipes de la LNH avant l’heure limite de midi.

Les Canadiens ont donc cédé le gardien à leur club-école de la Ligue américaine, le Rocket de Laval, mardi.

Kinkaid, qui a paraphé un contrat d’un an et 1,75 million le 1er juillet dernier, devait permettre d’alléger la tâche de travail de Carey Price. L’ancien gardien des Devils du New Jersey n’a toutefois jamais pris son envol avec le CH, présentant une fiche de 1-1-3, une moyenne de 4,24 et un taux d’efficacité de ,875.

L’Américain n’a pas fait le travail, mais les déboires de l’équipe ne reposaient pas uniquement sur les épaules du gardien numéro deux. Le directeur général Marc Bergevin a probablement choisi de lancer un message en l’envoyant à Laval.

Un peu après le coup de 17h lundi, le CH a confirmé le rappel de Cayden Primeau. Âgé de 20 ans seulement, le choix de septième tour au repêchage de 2017 servira d’adjoint à Price pour les prochains jours.

Primeau représentait l’une des belles histoires en ce début de saison avec le Rocket. Il affichait un dossier de 7-4-1 avec une moyenne de 2,58 et un taux d’efficacité de ,910. À ses trois derniers départs, le fils de Keith a toutefois accordé 14 buts.

En rappelant Primeau à la place de Charlie Lindgren, on peut présumer que le Tricolore offrira un départ à son jeune gardien cette semaine. Primeau ne débarquera pas à Montréal uniquement pour ouvrir une porte.

En consultant le calendrier, on peut s’avancer en prédisant un départ pour Primeau contre les Rangers, vendredi, au Madison Square Garden. Le CH jouera la veille contre l’Avalanche du Colorado au Centre Bell.