Crédit : JMTL

Canadiens de Montréal

Les cinq plus grands capitaines du Canadien

Publié | Mis à jour

En 110 ans d’histoire, 30 joueurs du Canadien de Montréal ont fièrement arboré le «C» sur le chandail bleu-blanc-rouge.

Mardi soir, 11 des 12 derniers capitaines de l’équipe seront présents au Centre Bell.

Toutefois, certains joueurs ont connu plus de succès que d’autres en tant que meneur de la Sainte-Flanelle.

1 - Jean Béliveau, 1961-1971

Montréal a dû attendre quelques années avant de voir Jean Béliveau ramener la coupe Stanley en tant que capitaine du Canadien. Lors de sa nomination en 1961, le «Gros Bill» avait déjà remporté à cinq reprises le prestigieux trophée, mais sa première de cinq conquêtes en tant que meneur du Tricolore est survenue en 1965. Béliveau a répliqué avec un tel exploit en 1966, 1968, 1969 et 1971, dernière année de sa carrière.

2 - Maurice Richard, 1956-1960

Maurice Richard a soulevé les passions des amateurs montréalais à plus d’une reprise lors de sa carrière. Ses huit coupes Stanley sont l’un des faits marquants de son séjour avec le CH. Le «Rocket» a été le capitaine du club de 1956 à 1960. Richard a gagné le trophée le plus convoité de la Ligue nationale de hockey (LNH) à chacune de ses quatre années en tant que «leader» du Canadien.

3 - Yvan Cournoyer, 1975-1979

À l’image de Maurice Richard, Yvan Cournoyer a passé l’entièreté de sa carrière à Montréal, dont les quatre dernières comme capitaine, remportant la coupe Stanley à chaque occasion. Avant d’avoir le «C» sur son chandail, le «Roadrunner» avait fait partie de six équipes championnes de la LNH.

4 - Henri Richard, 1971-1975

Henri Richard est reconnu à travers la LNH pour plusieurs raisons. Entre autres, il est l’athlète le plus couronné de la ligue, avec 11 conquêtes de la coupe Stanley en 20 ans, et il est le petit frère de Maurice. Le «Pocket Rocket», tout comme son frère, a été le capitaine du Tricolore durant quatre saisons. Il a cependant remporté le précieux trophée une seule fois dans ces fonctions.

5- Hector «Toe» Blake, 1940-1948

Hector «Toe» Blake a enlevé les honneurs de la coupe Stanley à 10 reprises, dont deux en tant que joueur. Il était le capitaine de la formation montréalaise lors des victoires de 1944 et 1946. Ses huit autres ont été gagnées en tant qu’entraîneur de la formation montréalaise, dans les années 50 et 60.

Mention honorable : Émile Bouchard, vainqueur quatre fois de la Coupe Stanley, dont deux à titre de capitaine (1953 et 1956).