Canadiens de Montréal

Le CH a plus de chances de gagner avec Primeau

Le CH a plus de chances de gagner avec Primeau

Patrick Lalime

Publié 03 décembre
Mis à jour 03 décembre

Les dirigeants des Canadiens n’avaient pas le choix. Après les deux défaites subies le week-end dernier contre les Flyers et les Bruins, ils devaient faire quelque chose pour secouer l’équipe.

Ils ont passé un message aux joueurs en soumettant le gardien Keith Kinkaid au ballottage et en rappelant en renfort le jeune Cayden Primeau du Rocket.

Souvent, la solution passe par l’interne. C’est ce que Marc Bergevin souhaite avec cette décision. 

Chaque fois qu’un nouveau joueur s’amène, ça change la dynamique dans le vestiaire. Et les Canadiens en ont besoin. Ça va leur faire du bien!

Puisque Carey Price ne joue pas son meilleur hockey dernièrement, comme nous l’avons tous constaté, le CH devait se fier à son adjoint, mais Kinkaid n’a pas prouvé hors de tout doute qu’il peut accomplir la tâche. Les défenseurs ne l’ont toutefois pas aidé non plus. En fait, tous les joueurs sont en partie responsables.

Le travail de Kinkaid consistait à arrêter la séquence d’insuccès en donnant la chance à son équipe de gagner, mais il n’y est pas parvenu. Je n’ai donc pas été surpris d’apprendre son renvoi dans la Ligue américaine.

Un rappel mérité

Plusieurs partisans s’attendaient à ce que Bergevin rappelle Charlie Lindgren, mais il lui a préféré Primeau. Ce choix ne m’a pas vraiment étonné.

Cela démontre que Lindgren n’est clairement pas le troisième gardien de l’organisation. Il avait son sort entre les mains, mais il n’a pas su saisir sa chance à Laval. 

Les Canadiens ont opté pour le gardien qui présentait les meilleures statistiques, et Primeau surpasse Lindgren pour les victoires (7), la moyenne (2,58) et le taux d’efficacité (,910). J’aime le fait que l’équipe ait décidé d’y aller au mérite.

Primeau n’a pas volé son rappel. Il a fait le travail avec le Rocket. Il doit maintenant montrer qu’il est capable d’en faire autant dans la LNH.

Ce n’est pas toujours évident d’être un gardien auxiliaire, mais son rôle est important. Celui-ci consiste à offrir de bonnes performances pour aider son équipe à gagner. Chaque victoire enlève de la pression au numéro un. Ça prend une saine compétition entre les deux. Il faut trouver le bon équilibre.

C’est cependant difficile mentalement parce que tu as beaucoup de pression sur les épaules : tu dois chaque fois bien paraître même si tu ne joues pas souvent. C’est un emploi ingrat.

Je crois que les Canadiens ont plus de chances de gagner avec Primeau qu’avec Kinkaid même s’il n’a encore rien prouvé dans la LNH.

Si le jeune fait le boulot, il poussera Price à rebondir et le Tricolore en bénéficiera. J’espère pour lui qu’il connaîtra du succès.

Même si le moment n’est pas idéal pour effectuer ses débuts dans le circuit Bettman, c’est bien pour son développement.