LNH

Scénario parfait pour le 1000e match de Mikko Koivu

Publié | Mis à jour

Alors qu’il disputait son 1000e match dans la Ligue nationale de hockey (LNH), dimanche, à St. Paul, Mikko Koivu a procuré une victoire de 3 à 2 au Wild du Minnesota contre les Stars de Dallas grâce à son but en tirs de barrage.

Le capitaine du Wild se souviendra longtemps de ce match, auquel son frère Saku a d’ailleurs assisté. Avant de trancher le débat lors de la quatrième ronde de la fusillade, Koivu a vu tour à tour Zach Parisé, Joe Pavelski, Kevin Fiala et Tyler Seguin toucher la cible.

«Toute la journée, j’ai essayé de rester dans le moment présent, d’en profiter le plus possible. Mais ce n’est pas facile avec tout ce qui se passe autour. Tu veux aussi bien faire, et gagner, a dit Koivu, qui a reçu tout un accueil au banc des siens après avoir marqué le but gagnant.

«Pour moi, c’est ça le hockey, a poursuivi le Finlandais de 36 ans. Tous les jours, j’essaie de traiter les autres de la manière dont je veux être traité. Comme je suis un vétéran, je ne suis pas tout le temps le gars gentil, mais j’essaie toujours de faire ce que je crois être la bonne chose. C’est probablement le plus beau moment de la journée d’avoir eu cette réaction des gars. Je l’ai beaucoup apprécié.»

L’entraîneur-chef du Wild Bruce Boudreau était aussi très heureux pour son capitaine lorsqu’il s’est présenté en conférence d’après-match.

«Initialement, je ne l’aurais pas envoyé car il n’avait pas marqué en fusillade depuis deux ans. Mais je me suis dit qu’il devait être reposé puisqu’il n’a pas joué en prolongation. C’était sa journée. Toutes les étoiles étaient alignées dans la bonne direction.»

Boudreau a d’ailleurs beaucoup aimé la réaction de sa troupe après la victoire.

«Une chose qui est bien quand tu es entraîneur, c’est de voir ton équipe heureuse. Quand je suis entré dans le vestiaire, les gars chantaient une chanson finlandaise», a-t-il raconté, amusé.

Un 700e point

Plus tôt dans la rencontre, Koivu a récolté son 700e point dans la LNH en obtenant une mention d’aide sur un but de Kevin Fiala.

Des buts de John Klingberg et Blake Comeau ont ensuite permis aux Stars de prendre les devants.

C’est Zach Parisé qui a forcé la tenue d’une prolongation en marquant son 12e but de la saison à la fin du troisième vingt. Les deux buts de l’équipe locale ont été réussis en avantage numérique.

Le Wild présente une fiche de 6-0-3 à ses neuf derniers matchs. Il tentera de poursuivre sur sa lancée mardi contre les Panthers, en Floride.