Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Samuel Poulin a des chances, dit son entraîneur

Publié | Mis à jour

C’est lundi que Hockey Canada dévoilera la liste des joueurs invités au camp final d’Équipe Canada junior (ÉCJ). Parmi les candidats jouant dans la LHJMQ figure le nom de Samuel Poulin. Pour son entraîneur avec le Phœnix de Sherbrooke, Stéphane Julien, les chances qu’il reçoive une invitation sont de «50-50».

«Je pense qu’il mérite sa place et, physiquement, c’est un gars qui pourrait remplir un grand rôle. Depuis le début de l’année, il a démontré qu’il avait au moins sa place au camp d’entraînement. Par contre, il y a beaucoup de profondeur à l’aile. Dans notre ligue, il y a aussi des gars comme [Raphaël] Lavoie, [Alexis] Lafrenière et [Jakob] Pelletier qui pourraient lui nuire. Je ne dis pas qu’ils sont meilleurs que lui, mais dans ma perspective, je dirais que ses chances sont de 50-50.»

Déjà un pro

Une chose est sûre, c’est que Poulin a tout fait en son possible cette année pour prouver à ÉCJ qu’il méritait sa place, assure son entraîneur. Jusqu’à présent cette saison, il a inscrit 37 points en 21 parties.

L’entraîneur n’a que de bons mots à dire de son capitaine, qui a été le choix de première ronde des Penguins de Pittsburgh lors du dernier repêchage de la LNH, en juin dernier, à Vancouver.

«Sam, c’est le joueur le plus professionnel que j’ai vu depuis que je suis avec le Phœnix, a indiqué l’entraîneur. J’ai joué junior et professionnel, et il a déjà la mentalité d’un pro. Physiquement, il sait comment se préparer, il se nourrit bien et il porte une attention aux détails. Ce qu’il a à améliorer, c’est son côté hockey, parce que le côté professionnel, il l’a déjà.»

Blessé au haut du corps samedi, Poulin n’a pas fait le voyage avec le Phœnix dimanche. Rien de grave, a toutefois assuré Julien, qui ne s’attend pas à être privé de son attaquant vedette pour plus d’une semaine.