Sports divers

Samuel Finn ne s'arrête pas là

Publié | Mis à jour

Deux jours après son extraordinaire exploit qui lui a mérité une place dans le livre des records Guinness, Samuel Finn a rencontré TVA Sports pour faire le bilan de son expérience, dimanche.

Même si l'objectif de dons a été dépassé, celui qui a souffert en accomplissant 5234 «burpees» dans la journée de vendredi ne veut pas s'arrêter là.

«On a lancé un mouvement, a-t-il déclaré en marge de la rencontre entre l'Océanic de Rimouski et les Voltigeurs de Drummondville. C’est le début d’une belle aventure et on peut en faire plus. Je ne réalise pas encore que j’ai battu un record. Mais je réalise tout l’engouement qu’il y a eu autour de l’événement et je trouve ça incroyable.»

Voyez son entrevue, en compagnie de son père Steven, dans la vidéo ci-dessus.

L’athlète de 28 ans croit s’être blessé à un pied pendant le défi, mais récupère «plutôt bien».

«Ce serait plus facile de dire où je n’ai pas mal qu'où j’ai mal», a-t-il lancé. 

Pour le moment, l’inflammation est trop grande pour détecter les blessures. Finn prévoit encore deux ou trois jours avec peu de mouvements pour que son corps puisse pleinement récupérer avant de confirmer s’il y a des blessures.

Son désir d’amasser des fonds pour la Fondation du cancer des Cèdres s’est exaucé : plus de 56 000$ ont été recueillis. Vous pouvez d'ailleurs contribuer ici.

Le défi a commencé vendredi matin à 7h et s’est poursuivi pendant les douze heures suivantes. Samuel prenait une pause de quatre minutes chaque heure en plus d’une pause de 10 minutes aux trois heures.