Soccer

Trois ténors à la chasse au talent

Louis-André Larivière / TVA Sports

Publié | Mis à jour

Qui ne risque rien n’a rien. Ce vieux proverbe a poussé l’ancien journaliste sportif de TVA Sports Nicolas A. Martineau à réorienter sa carrière dans un domaine parallèle.

En compagnie de Jonathan Beaulieu-Bourgault (qui lui est toujours analyste à la chaîne sportive) et de l’agent Wassim Gharmoul, celui qui a couvert les activités de l’Impact de Montréal sur les lignes de touche a récemment accroché son micro pour mettre sur pied l’agence de représentation sportive Obelisq.

Vendredi soir, en marge de son lancement officiel, la firme a réalisé un tour de force en permettant à deux de ses clients de faire le saut chez les professionnels : les milieux de terrain Aboubacar Sissoko et Omar Kreim, des Carabins de l’Université de Montréal, ont signé leurs premiers contrats professionnels avec les Wanderers d’Halifax, en Première ligue canadienne de soccer.

Passer du circuit universitaire aux professionnels, ça ne s'était jamais vu dans l'histoire du programme de cette institution de la métropole.

«Nous ne sommes pas ici pour vendre un rêve. Ce sont les joueuses et joueurs qui les créeront», a imagé Beaulieu-Bourgault dans une salle du centre-ville de Montréal bondée de membres de l’élite de la scène montréalaise de soccer.

L’agence a recruté son premier client le 9 octobre lorsque Sean Rea, de l'Académie de l'Impact des moins de 19 ans, a mis son avenir entre les mains des trois ténors.

«Je vois beaucoup de joueurs qui ont connu de bonnes carrières au niveau amateur, mais qui n’ont pas eu l’occasion de passer chez les professionnels à cause du manque de ressources», a raconté Martineau.

«C’est pour ça qu’on a voulu lancer le mouvement Obélisq.»

L’agence s’impliquera tant dans le volet masculin que féminin du sport.

«On veut donner des opportunités au plus d’athlètes possible de passer chez les professionnels et de réaliser leurs rêves», a ajouté Martineau.

Ex-membre de l’équipe nationale canadienne, Beaulieu-Bourgault s'est exilé en Allemagne à l’adolescence. Il a passé huit ans sur le Vieux continent.

D’origine tunisienne, Gharmoul a été formé à l'École des Agents de Joueurs de Football à Neuilly-sur-Seine, en France.