Andy Mailly-Pressoir

Woody Belfort, l’homme en fauteuil roulant invincible

Woody Belfort, l’homme en fauteuil roulant invincible

Andy Mailly-Pressoir

Publié 28 novembre
Mis à jour 28 novembre

Ça faisait un mois que je lui courrais après et pourtant, il se déplace en fauteuil roulant. C’est bien connu. Il n’est vraiment pas facile à suivre le bon Woody.

Si l’on pouvait résumer la vie de Woody Belfort en deux mots, ce serait : «challenge accepted.»

Depuis sa naissance, le Longueuillois carbure au défi tout en déjouant les pronostics.  Tantôt joueur de basketball en fauteuil roulant, tantôt culturiste, tantôt conférencier, le petit homme fort ne refuse jamais un défi. Ses vidéos sur le web ont été vues des millions de fois et ont capté l’attention de la planète. Parmi ses 50 000 abonnés Instagram, il compte notamment un certain LeBron James. Vous me suivez?

Woody est atteint de diplégie spastique, une forme de paralysie cérébrale qui lui cause des spasmes musculaires en permanence. Au fil des ans, il s’est mis à muscler le haut de son corps pour cacher ces nombreuses contractions. Aujourd’hui, à 23 ans, il est plus fort que jamais. Malgré ses problèmes de mobilité, rien ne l’arrête. Je répète, rien du tout.

Voir cette publication sur Instagram

💎Be your own superhero 💎 I'm a nostalgic person. At times, I would reflect back to when I started watching TV, which had superheroes with incredible powers to achieve whatever they wanted. Thinking back, I always wanted to be a one too, not necessarily for the superpowers (would totally be cool tho), but for their human attributes. That they would show; will power, tenacity, mental toughness, determination, leadership skills, etc. This is why I fell in love with Batman as a whole. An ordinary person pushed himself to become the hero he needed and made it his alter ego fighting along side "Super" heroes with God-given powers on a equal footing. As an 8-year-old, seeing all that unfold before my eyes every Saturday morning blew my mind. I wanted to be like that. I wanted to be a figure of authority that could rise up to the challenges that life would send me. Like everyone, I have my moments. I get setbacks, I discouraged, but that's okay. Always striving to be a role model for my younger self first has pushed me to be who I am today, and whenever I achieve something or do something life-changing, I would typically ask myself, "Would this be something 8-year-old woody would look up to?". I am genuinely proud to say that 2019 has had more yes's than no's. I've been an excellent superhero for myself and hope you all are for yourselves too. Don't know how? 1)Find someone you really look up too 2)Ask yourself why, and write it down 3)Read it daily 4)Do little things to achieve it 5)Embrace it!

Une publication partagée par win or learn, there's no lose (@woody_belfort) le

Le 17 novembre dernier, il publiait cette vidéo où on le voit grimper un mur d’escalade...avec son fauteuil roulant!

Dix jours plus tard, il a tenu à nous inviter à son dernier « challenge » de fou. Pour la première fois, il a tenté un porté aérien en trapèze volant en fauteuil roulant. Un mouvement de gymnastique jamais réalisé auparavant par une personne à mobilité réduite, selon les entraîneurs de l’école de cirque CIRKO.

Woody Belfort est un magnifique exemple de persévérance et de résilience. Son énergie, son rire et sa folie sont contagieux. Dans la vie, on a tous besoin d’un Woody.