JiC

Taylor Hall : un contrat avec les Canadiens?

Publié | Mis à jour

Taylor Hall termine un contrat sept ans d’une valeur totale de 42 millions $ à la fin de la saison 2019-2020.

Il semble de plus en plus clair que l’attaquant-vedette ne signera pas de nouveau contrat avec les Devils du New Jersey et il existe un potentiel élevé que son nom soit balancé régulièrement dans des discussions de transactions d’ici la date limite.

Montréal est parmi les destinations plausibles et, selon ce qu’a déclaré le reporter Darren Dreger du réseau TSN jeudi, il n’y aurait pas de raison pour que Hall ne paraphe pas une entente avec les Canadiens pour les prochaines saisons, advenant un échange l'impliquant entre ces deux formations d’ici la fin de la campagne.

Le scénario prend d’autant plus de crédibilité en sachant que le clan de Hall et des Devils se sont rencontrés souvent dans le cadre de négociations contractuelles, sans discuter concrètement de paramètres tels que la durée ou le salaire rattachés à une éventuelle entente.

Toujours d’après Dreger, Hall n’aurait pas de mal à s’adapter au marché montréalais, compte tenu du fait qu’il ait passé le début de sa carrière chez les Oilers à Edmonton, un autre marché canadien où la pression, l’attention des médias et la passion des partisans ont leur impact sur la carrière d’un joueur.

Avant le match de jeudi soir contre les Devils au Centre Bell, les Canadiens traversaient une séquence de cinq revers. Les hommes de Claude Julien affichaient un dossier de 11-8-5 bon pour 27 points en 24 rencontres.

Quant aux Devils, la déception est vive pour un club truffé d'excellents joueurs : Hall, P.K. Subban et compagnie figurent à l’avant-dernier rang de l’Association de l’Est en vertu d’une fiche de 8-11-4 (20 points).

Par ailleurs, la relation entre Hall et les partisans des Devils a pris un drôle de tournant au début du mois de novembre. L’attaquant étoile a lancé une petite pointe à la foule du Prudential Center, lors d’une défaite de 4-3 en fusillade aux mains des Flyers de Philadelphie.

En troisième période, Hall avait brisé une égalité de 2-2 à l’aide d’un effort individuel sensationnel. Il avait alors célébré son but en tendant l’oreille aux spectateurs, faisant mine de ne pas les entendre.

Hall avait minimisé cette histoire après la rencontre, mais il avait tout de même indiqué que ce geste avait été posé en réponse à des huées qu’il croyait avoir reçues.

Dans une rencontre précédente, les Devils avaient subi un revers de 7-6 en prolongation contre le Lightning de Tampa Bay, et Hall s’était plaint du traitement que leur avaient réservé les partisans.

À sa quatrième saison avec les Devils, Hall, 28 ans, totalise quatre buts et 17 aides (21 points) en 23 parties. L’ancien choix de premier tour des Oilers au repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2010 – la toute première sélection de l’encan, d’ailleurs – a inscrit 206 buts et 326 aides pour un total de 532 points en 585 matchs depuis le début de sa carrière.

Voyez le segment «La mise en échec» avec Renaud Lavoie ci-dessus.