HKN-HKO-SPO-PITTSBURGH-PENGUINS-V-BOSTON-BRUINS

Crédit : AFP

LNH

Pas de Sidney Crosby? Pas de problème pour Evgeni Malkin

Publié | Mis à jour

Comme ce fut souvent le cas pendant les dernières années, le vétéran Evgeni Malkin comble de brillante façon le vide laissé par l’absence du capitaine Sidney Crosby chez les Penguins de Pittsburgh.

Pendant que l’attaquant-vedette se remet d’une déchirure musculaire à l’abdomen, Malkin fait le plein près des filets adverses. Les Canucks de Vancouver ont d’ailleurs goûté à la médecine de «Geno», mercredi. Celui-ci a récolté deux buts et trois mentions d’aide dans une victoire de 8 à 6, contribuant à une remontée de trois buts au dernier engagement. Il s’agissait de sa première rencontre de cinq points depuis 2012.

Le Russe semble prendre ses aises quand son célèbre coéquipier n’est pas sur la patinoire. En 128 parties à vie sans le numéro 87 dans les parages, il a amassé 173 points. À ses six plus récentes sorties, il en a inscrit 12. C’est loin d’être mauvais. Quelle est la recette du succès?

«J’ai simplement de bonnes sensations. L’entraîneur [Mike Sullivan] m’accorde du temps de glace et je joue dans les trois zones. Je suis là sur les mises au jeu et en avantage numérique. La confiance est actuellement immense», a-t-il commenté au site NHL.com.

«Nous avons des blessés et je comprends que c’est mon moment. J’essaie de faire le mieux possible, a-t-il ajouté aux médias. [Jake] Guentzel et [Bryan] Rust m’aident également beaucoup. Ce sont deux excellents joueurs amenant du leadership. On apprécie tout cela et on sait qu’on peut continuer de cette façon pour aider l’équipe à gagner.»

Se racheter

Voilà d’excellentes nouvelles pour les «Pens», qui occupent le troisième rang de la section Métropolitaine et qui espèrent ne pas attendre les derniers jours du calendrier régulier afin d’assurer leur qualification en séries, comme ce fut le cas en 2018-2019. Malkin est le premier à dire que la répétition de ce scénario n’est pas l’idéal, disant vouloir offrir un meilleur rendement cette saison.

«Comme je l’ai dit, je n’étais pas satisfait de mon jeu l’an dernier. J’ai toujours été un bon joueur. Je ne sais pas combien d’années de bon hockey il me reste et je veux apprécier chaque jour ici», a-t-il poursuivi.

Depuis le début de la campagne, le vétéran de 33 ans a totalisé 19 points en 14 affrontements.