Buffalo Bills v�Dallas Cowboys

Crédit : AFP

NFL

Les Bills s’offrent un festin pour le «Thanksgiving»

Publié | Mis à jour

Il faut croire que «l’équipe de l’Amérique» n’a pas été assez reconnaissante en cette journée de «Thanksgiving», puisque les Cowboys se sont inclinés par la marque de 26 à 15 face aux Bills de Buffalo, jeudi, en début de soirée, à Dallas.

Le quart-arrière des Bills (8-3) Josh Allen a offert une bonne performance, récoltant 231 verges par la voie des airs, en plus de lancer une passe de touché. Son receveur de passe Cole Beasley l’a aidé à plusieurs reprises, effectuant six attrapés pour des gains de 110 verges. Le pivot a aussi amassé 43 verges par la course, inscrivant un majeur de cette façon.

Pour sa part, Dak Prescott a amplement contribué à l’attaque des Cowboys (6-5), complétant 32 de ses 49 tentatives de passe pour des récoltes de 355 verges. L’Américain a effectué deux remises pour des majeurs, mais il a été victime d’une interception. Il a aussi échappé le ballon à deux reprises et l’une des deux fois, il a été recouvré par les Bills.

Le «Thanksgiving» sourit aux Bears à Detroit

 

Les Bears de Chicago ont ouvert cette journée de célébrations du «Thanksgiving» avec un gain de 24 à 20 sur les Lions, au Ford Field de Detroit, jeudi après-midi.

En cette journée de partage, trois joueurs des Bears (6-6) se sont réparti le travail à l’attaque, puisque Allen Robinson, Jesper Horsted et David Montgomery ont tous obtenu un majeur.

À son premier départ en carrière dans la NFL, le quart-arrière des Lions (3-8-1) David Blough a bien fait, gardant son équipe dans la rencontre jusqu’à la toute fin. Avec quelques secondes à écouler, le jeune de 24 ans a tenté le tout pour le tout avec une très longue passe vers la zone payante, mais celle-ci a été interceptée.

Blough a montré de belles choses dans une cause perdante. En remplacement de Matthew Stafford et de Jeff Driskel, il a lancé deux passes de touché et rejoint ses receveurs 22 fois en 38 tentatives, pour des gains cumulatifs de 280 verges.

Dans l'autre camp, le pivot Mitchell Trubisky a compilé des statistiques impressionnantes avec 29 passes complétées en 38 occasions pour 338 verges de gains. Il a également lancé le ballon dans la zone payante à trois reprises. Sa cible favorite a été Anthony Miller, qu’il a rejoint neuf fois pour des gains de 140 verges.