LNH

«Un communiqué trompeur et préoccupant» - Akim Aliu

Publié | Mis à jour

Akim Aliu, l’ancien joueur de l’entraîneur Bill Peters, n’a pas tardé à réagir à la lettre de celui-ci, jeudi, précisant également qu’il rencontrera les représentants de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Par le biais d’un communiqué que le réseau TSN a diffusé, le natif du Nigeria ne s’est dit nullement impressionné par le message de Peters transmis au directeur général des Flames de Calgary, Brad Treliving. Dans le courriel repris largement par les médias sociaux mercredi soir, Peters présentait ses excuses «pour l’utilisation d’un langage offensant dans mes fonctions professionnelles il y a une décennie».

«J’ai lu le communiqué de Bill Peters que je trouve trompeur, de mauvaise foi et préoccupant. J’ai accepté une invitation de la LNH pour une rencontre visant à discuter de la situation. En tout respect pour cette procédure, je ne répondrai pas publiquement à ce propos. Je ne parlerai pas du racisme et de la discrimination que j’ai vécus d’ici la fin de cet entretien», a-t-il indiqué.

Peters est dans l’embarras depuis qu’Aliu l’a accusé d’avoir tenu des propos racistes à son endroit lors de la saison 2009-2010, à l’intérieur du vestiaire des IceHogs de Rockford, club-école des Blackhawks de Chicago.

L’ex-défenseur des Hurricanes de la Caroline Michal Jordan en a rajouté en affirmant que Peters lui avait donné des coups de pied, en plus de frapper d’autres joueurs, à l’époque où il était derrière le banc de cette organisation au milieu des années 2010.

Voyez dans la vidéo ci-dessus le témoignage d'un Québécois qui a été témoin des agissements de Bill Peters.