Crédit : ROGER GAGNON/AGENCE QMI

LHJMQ

Le réveil de Rafaël Harvey-Pinard

Publié | Mis à jour

Après un début de saison assez calme, le capitaine de la formation saguenéenne Rafaël Harvey-Pinard semble avoir trouvé son erre d’aller dernièrement. Celui qui a attendu à sa quatrième partie avant d’inscrire son premier point dans le chandail bleu et blanc est déjà rendu à une récolte de 11 buts et 18 passes pour 29 points en 25 parties.

Autre exemple du lent départ d’Harvey-Pinard, il lui a fallu neuf matchs avant de toucher le fond du filet. Il s’est très bien repris depuis en marquant 10 buts dans les 16 parties suivantes.

Bien que le numéro 11 n’accumulait pas nécessairement les points en début de campagne, le pilote Yanick Jean affirmait tout de même que son apport était bien plus important que sa production offensive.

Exemplaire

Force est d’admettre que l’espoir des Canadiens de Montréal est un travailleur infatigable depuis ses premiers coups de patin avec l’organisation saguenéenne.

Preuve à l’appui, le leader des Sags a obtenu au moins un tir dans toutes les parties auxquelles il a pris part, à l’exception d’une joute le 18 octobre dernier.

Harvey-Pinard tentera de battre son nombre de buts de l’année dernière, alors qu’il en avait inscrit 40 avec les Huskies de Rouyn-Noranda.

Son acolyte sur le premier trio, Samuel Houde, n’est pas non plus en reste.

En plus d’avoir décoché des tirs dans tous les matchs des Bleus depuis le début de la saison, Houde est en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière (43 points), lui qui a déjà amassé 34 points, dont 12 buts.

Retour à la maison

Après un voyage dans les Maritimes de trois parties, les Saguenéens entameront ce soir, face aux Olympiques de Gatineau, une séquence de cinq parties consécutives à domicile, au Centre Georges-Vézina.

Lors de leur premier affrontement le 28 octobre, les Saguenéens avaient eu besoin de la période de prolongation afin de venir à bout des Olympiques par la marque de 2 à 1.

Les Saguenéens tenteront de surfer sur leur bonne lancée, eux qui ont remporté six de leurs sept dernières parties.