LHJMQ

Océanic: un 500e gain en saison régulière

Publié | Mis à jour

Alexis Lafrenière a marqué deux buts et ajouté une passe pour permettre à l’Océanic d’obtenir sa 500e victoire en saison régulière à sa 25e campagne, un gain de 6-3 face aux Islanders de Charlottetown, mardi, devant 2591 spectateurs au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

«Un match très intéressant. On a bien patiné. J’ai moins aimé la troisième où on a joué un peu avec le pointage. C’est un gros deux points pour nous. Une grosse victoire contre une des bonnes équipes du circuit», a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil.

L’Océanic a ouvert la marque sur le premier but de la saison de l’attaquant Mikaël Martel lors d’une mêlée devant le filet des Islanders. Antoine Leblanc est complice. Un but important du 4e trio de la troupe de Serge Beausoleil.

La réplique n’a pas tardé. Moins d’une minute plus tard, Brett Budgell a créé l’égalité à la faveur d’un avantage numérique.

L’Océanic ne s’est pas laissé abattre et Alexis Lafrenière a complété un échange de plusieurs passes avec Zachary Bolduc pour redonner l’avance aux locaux.

Trois buts en moins de quatre minutes

Les Islanders ont menacé en première moitié de deuxième période, mais le gardien de l’Océanic, Raphaël Audet, a été solide, particulièrement lors d’une infériorité numérique.

Puis, l’Océanic a explosé avec trois buts en moins de quatre minutes, dont deux en avantages numériques. Cole Cormier (6e) a dégainé sur réception du cercle des mises en jeu, alimenté par Zacharie Massicotte et Luka Verreault.

Nathan Ouellet (8e) a fait dévier un tir d’Isaac Belliveau pour porter la marque à 4-1.

Quelques instants plus tard, Lafrenière a intercepté une passe à la ligne bleue défensive pour s’amener en territoire adverse et remettre en retrait à Jeffrey Durocher (4e) qui a battu Matthew Welsh entre les jambières.

Drew Johnston a logé le disque par-dessus l’épaule d’Audet en fin de période pour réduire l’écart à 5-2.

Les Islanders ont réduit l’écart à deux buts avec deux minutes et demie à faire sur le deuxième du match de Johnston, mais Alexis Lafrenière (17e) a inscrit son deuxième du match dans la dernière minute de jeu sur une belle passe d’Alexis Brisson.

Hypothéqués

Rappelé mardi, l’attaquant D’Artagnan Joly n’était pas arrivé et n’était donc pas en uniforme.

Avec les nombreux blessés, l’Océanic jouait avec 11 attaquants et sept défenseurs.

La formation de Serge Beausoleil compte toujours six blessés, soit le gardien Colten Ellis et les attaquants Ludovic Soucy, Jacob Kelly, Maxime Collin, Adam Raska et Dmitri Zavgorodniy.