LHJMQ

LHJMQ: les cinq nouveaux intronisés dévoilés

Publié | Mis à jour

Le gardien Roberto Luongo, le défenseur Stéphane Robidas, l’entraîneur Clément Jodoin ainsi que les attaquants Simon Gamache et Rick Vaive sont les cinq nouveaux membres du Temple de la renommée de la LHJMQ.

C’est ce qu’a annoncé le commissaire Gilles Courteau en exclusivité à l’émission JiC, mardi, sur les ondes de TVA Sports. Voyez ce segment dans la vidéo ci-dessus. 

À 16 ans, Luongo a été choisi deuxième au total au repêchage de 1995. Il a pris part à 23 des 70 parties des Foreurs de Val-d'Or dès sa première saison.

En 1996-1997, le trophée Michael-Bossy lui a été remis en tant que meilleur espoir professionnel parmi les joueurs de la LHJMQ.

L'un de ses faits d'armes est d’avoir réussi sept jeux blancs en 1997-1998, égalant ainsi le record appartenant à Nick Sanza. De plus, ses 38 victoires à vie en séries éliminatoires lui ont permis de détenir cette marque absolue de 1999 à 2015, soit durant une période de 16 ans.

Luongo a remporté deux coupes du Président : une avec les Foreurs et une avec le Titan d'Acadie-Bathurst. Il en garde des souvenirs impérissables.

«Les deux sont vraiment superbes, s’est souvenu l’ancien gardien à l'émission JiC. La première, c’était ma troisième année  à Val-d’Or. J’ai passé beaucoup de temps avec ces gars-là. C’était plaisant de gagner avec eux, on a grandi ensemble.

«La deuxième, je suis arrivé à Bathurst en milieu de saison, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour m’adapter à la ville, mais je me souviens que notre saison, c’était magnifique.»

Robidas = excellence

Les quatre saisons de Robidas avec les Cataractes de Shawinigan peuvent se résumer par un seul mot : excellence.

Il a connu trois saisons de suite de 65 points ou plus et a été désigné défenseur de l'année en 1996-1997.

Encore aujourd’hui, il détient plusieurs records d’équipe pour un arrière. Son plus prestigieux est son total de 245 points en saison régulière.

En entrevue à JiC, Robidas s’est dit flatté de recevoir cet honneur. À voir ici :

«Je suis très honoré que la LHJMQ reconnaisse ce que j’ai accompli au cours de ma carrière junior. Je suis choyé.»

«J’ai été chanceux d’avoir été bien entouré à mon arrivée à Shawinigan. Il y avait un bon groupe de vétérans, comme le gardien Patrick Lalime et mon partenaire à la défense, Martin Lepage, qui a bien pris soin de moi. Il m’a tout de suite mis en confiance.»

Jodoin en trois temps

Quant à Jodoin, il a pris les commandes d'un club d'expansion, les Mooseheads de Halifax, en 1994. Pendant trois saisons, il a occupé les doubles fonctions de directeur général et d'entraîneur-chef.

En 2004, il a effectué un deuxième passage dans la LHJMQ alors qu'il a dirigé les MAINEiacs de Lewiston. Il a savouré avec eux les championnats de saison régulière et des séries éliminatoires en 2006-2007. Cette saison de rêve a valu à Jodoin le trophée Ron-Lapointe, son deuxième titre d’entraîneur de l'année dans la LHJMQ.

En 2007-2008, il s’est retrouvé derrière le banc de l'Océanic de Rimouski pour conclure son troisième chapitre au niveau junior.

Pour ce qui est de Gamache, a surtout réalisé deux records des Foreurs avec 269 aides et 449 points.

Depuis 2000-2001, il est dans les annales de la LHJMQ pour avoir récolté 184 points et 74 buts en 72 parties cette saison-là. Aucun autre joueur du circuit Courteau n’a depuis surpassé le plateau des 180 points et des 72 buts en une saison.

Dès son arrivée dans la LHJMQ en 1976-1977, Vaive a terrorisé les gardiens adverses. Ses 51 buts et 110 points comme recrue constituent toujours deux records qui n'ont jamais été réédités par un joueur évoluant à Sherbrooke.