Canadiens de Montréal

Les Canadiens en mangent une Pastrnak

Agence QMI et Le Journal de Montréal

Publié | Mis à jour

Claude Julien a parlé d’un effondrement. Phillip Danault a recyclé le mot inacceptable, le même thème martelé après le revers de 6 à 5 contre les Rangers de New York. Peu importe le qualificatif, le Canadien a poursuivi sa glissade avec un cuisant revers de 8 à 1 contre les Bruins de Boston, mardi au Centre Bell.

Voyez les faits saillants du match dans la vidéo, ci-dessus.

Depuis la victoire convaincante de 5 à 2 contre les Capitals à Washington le 15 novembre, le CH a maintenant encaissé cinq défaites consécutives (0-3-2).

Au cours de cette série noire, la bande à Claude Julien a marqué 12 buts contre 25 pour ses rivaux.

«C’est une question d’équipe, a dit Danault avec la voix éteinte. Il n’y a pas un seul joueur qui pourra nous sortir de nos problèmes, nous devrons y parvenir en équipe. Il faut être plus fort mentalement. Il faut se relever les manches.»

Pas juste Price

En matinée, Nate Thompson et Nick Cousins disaient que ce match contre les Bruins servirait de test pour le caractère de l’équipe. Après la débâcle de samedi face aux Rangers, le Tricolore voulait redorer son image. Il n’y a toutefois pas eu de remède miraculeux. À l’image des «Blueshirts», les Bruins ont malmené la pauvre défense du Canadien.

Pour la première fois depuis le 9 décembre 2017 face aux Oilers d’Edmonton au Centre Bell, Carey Price a rangé son masque avant la fin de la rencontre. Il a accordé cinq buts sur seulement 11 tirs.

Dans le vestiaire de l’équipe, Price a malgré tout gardé son calme.

«Toutes les équipes passent à travers ce genre de séquence, a-t-il souligné. On ne peut pas s’apitoyer sur notre sort trop longtemps. Je suis dans cette ligue depuis assez longtemps pour savoir qu’il est possible de s’en sortir.»

En plus de Price, les Jeff Petry (-4), Victor Mete (-4), Max Domi (-4) et Nick Suzuki (-4) ont sans doute aussi eu de la misère à trouver le sommeil. Sur le plan défensif, Petry a joué son pire match depuis des lunes.

Le CH n’avait pas donné huit buts dans un match à Montréal depuis le 31 janvier 2006 contre les Hurricanes de la Caroline (8 à 2).

Ce qu’on a remarqué...

La malédiction de novembre

Pour la première fois cette saison, Claude Julien a retiré Carey Price pendant un match. En deuxième période, le gardien a donné le flambeau à Keith Kinkaid. Le numéro 31 a glissé quelques mots à son adjoint avant de retourner s’asseoir calmement au bout du banc des siens.

À l’image de l’an dernier, le gardien originaire d’Anahim Lake connaît un mois de novembre horrible avec un dossier de 4-4-2, une moyenne de 3,64 et un taux d’efficacité de ,886. En novembre 2018, Price avait conservé un dossier pratiquement identique : 3-5-2, 3,81 et ,886.

Dominants même sans Bergeron

Le CH n’a pas gagné un seul match depuis les blessures des ailiers Jonathan Drouin et Paul Byron (0-3-2). À Boston, c’est un phénomène différent. Malgré la perte de Patrice Bergeron, les Bruins restent une équipe dominante avec une fiche de 2-0-1 en son absence. Pour ce passage à Montréal, David Pastrnak a continué de terroriser les gardiens adverses avec un tour du chapeau et Brad Marchand a obtenu un but et deux passes.

Les mêmes problèmes

Claude Julien avait bon espoir de resserrer son jeu défensif après une sortie de six buts accordés aux Rangers. Il devra ressortir son crayon et son tableau. Pour ajouter à ses malheurs, le Tricolore a accordé deux autres buts en infériorité numérique, après deux punitions en territoire ennemi.

SOMMAIRE

3e période | BOS 8 - MTL 1

17:59 - BUT | BOS 8 - MTL 1 : Danton Heinen (BOS) marque sur une aide de Jack Studnicka (BOS), qui récolte son premier point dans la LNH.

17:25 - Un tir d'Artturi Lehkonen (MTL) passe à travers Jaroslav Halak (BOS), mais le disque glisse tranquillement près du poteau à la gauche du Slovaque.

8:26 - BUT | BOS 7 - MTL 1 : Charlie Coyle (BOS) marque pour la forme.

0:00 - Début de la troisième période.

___________________

2e période | BOS 6 - MTL 1

12:48 - Connor Clifton (BOS), bâton élevé. Supériorité numérique Canadiens.

9:06 - BUT | BOS 6 - MTL 1 : David Pastrnak (BOS), tour du chapeau.

1:10 - BUT | BOS 5 - MTL 1 : Revirement de Jeff Petry (MTL) à la ligne bleue des Bruins, Anders Bjork (BOS) s'échappe et marque. Carey Price est chassé du match, au profit du réserviste Keith Kinkaid.

0:08 - BUT | BOS 4 - MTL 1 : David Pastrnak (BOS), qui d'autre? Coup de massue sur la tête du CH en début de période.

0:00 - Début de la deuxième période

_________________

1re période | BOS 3 - MTL 1

19:23 - BUT | BOS 3 - MTL 1 : Laissé complètement seul devant le filet, Brad Marchand (BOS) déjoue Carey Price (MTL). C'est le 600e point de la carrière de la peste des Bruins dans la LNH.

16:32 - Beaucoup moins spectaculaire que l'avantage numéiruqe bostonien, l'unité spéciale montréalaise n'arrive à rien qui vaille.

14:32 - Charlie McAvoy (BOS) commet de l'obstruction sur Nick Suzuki (MTL). Supériorité numérique Canadiens.

14:24 - BUT | BOS 2 - MTL 1 : C'est immanquable... David Pastrnak (BOS) marque sur un tir sur réception. (S.N.)

13:56 - Pénalité à Nate Thompson (MTL) pour avoir fait trébucher.

12:41 - BUT | BOS 1 - MTL 1 : Shea Weber (MTL) prend un retour et nivelle la marque.

8:03 - BUT | BOS 1 - MTL 0 : Quel jeu de passes, Jake DeBrusk (BOS) marque. Toute une relance de Jaroslav Halak (BOS) en territoire défensif. (S.N.)

6:50 - Deux contre un en infériorité numérique, mais Joel Armia (MTL) tire à la droite du filet de Jaroslav Halak (BOS).

6:10 - Très mauvaise pénalité, sa première de la saison : Brendan Gallagher (MTL) fait trébucher David Pastrnak (BOS). Le dangereux attaquant des Bruins pourrait bien ouvrir la marque en supériorité numérique...

5:00 - Après cinq minutes de jeu, les Canadiens embouteillent les Bruins dans leur territoire. Six tirs contre un.

0:00 - Début du match

___________________