Alouettes de Montréal

Le dossier Khari Jones finalement réglé

Agence QMI / Mathieu Boulay 

Publié | Mis à jour

Les partisans des Alouettes ont appris une bonne nouvelle, mardi, alors que l’équipe a annoncé que Khari Jones a signé une nouvelle entente de trois ans comme entraîneur-chef.

Ce n’est pas une surprise. Le 15 novembre dernier, lors du bilan de l’équipe, le président Patrick Boivin avait annoncé que les discussions allaient dans la bonne direction avec Jones et son agent Gil Scott.

Ils ont donc réussi à s’entendre sur les derniers détails de ce pacte qui se terminera à la fin de la saison 2022. De plus, il continuera à assumer les fonctions de coordonnateur à l’attaque.

En 2019, Jones a aidé les Alouettes à connaître leur meilleure saison depuis 2012 (10-8) en plus de leur permettre de prendre part aux éliminatoires pour la première fois depuis 2014.

Un véritable tour de force, alors qu’on lui a donné les rênes seulement deux semaines avant le début de la saison régulière.

«La nomination de Khari en juin dernier a eu un effet rassembleur sur toute notre équipe et cela s’est fait sentir dans la ville et partout au Québec», a mentionné Patrick Boivin par voie de communiqué

«Les performances et la façon dont l’équipe était unie étaient des signes flagrants que nous avions l’homme de la situation en poste.»

Pour ce qui est du principal intéressé, il voulait terminer le travail amorcé au cours de la dernière saison.

«Nous avons un travail à finir ensemble, a précisé Jones. J'adore cette équipe et cette ville. Je m'attends à ce que nous vivions de grandes choses ensemble pour encore des années à venir.»

L’émergence d’Adams fils

Jones a aussi contribué à la renaissance de l’offensive des Alouettes après plusieurs saisons de vaches maigres. Il a décidé de faire confiance à Vernon Adams Jr. au poste de quart partant et il n’a pas été déçu.

Le pivot américain a connu une éclosion à laquelle peu d’observateurs s’attendaient. En plus de récolter 3942 verges de gains aériens et 24 touchés, Adams Jr. est parvenu à orchestrer plusieurs remontées au quatrième quart.
Jones est également parvenu à offrir une attaque équilibrée. Le porteur de ballon William Stanback a connu la meilleure saison de sa carrière en amassant 1000 verges au sol.

Avec le dossier Jones réglé, le dossier de la vente de l’équipe devient prioritaire. On peut s’attendre à ce que les choses bougent dans les prochaines semaines.

Sur le plan football, les Alouettes partiront à la recherche d’un nouveau directeur général après le départ de Joe Mack qui avait remplacé Kavis Reed au pied levé.

Il y a deux semaines, Boivin a annoncé qu’il sera aidé par Wally Buono dans ses démarches. L’un des principaux critères ? La personne embauchée devra avoir une certaine complicité avec Jones, qui voudra avoir son mot à dire dans les décisions de l’équipe.

Le nom de Brendan Taman a circulé dans les rumeurs au cours des derniers jours. Il connaît bien Buono et compte une dizaine d’années d’expérience dans la Ligue canadienne.

Pour ce qui est des adjoints de Jones, on peut s’attendre à ce que ça bouge dans les prochains jours. Il sera intéressant de voir si le coordonnateur défensif Bob Slowik sera de retour. Son unité a connu une fin de saison difficile, notamment lors du match éliminatoire contre Edmonton.