Dallas Cowboys v�New England Patriots

Photo : La défense des Patriots a été particulièrement dominante face aux Cowboys. Crédit : AFP

NFL

La défensive des Patriots muselle les Cowboys

Publié | Mis à jour

C’est sous une forte pluie que la défensive des Patriots a empêché les Cowboys de Dallas de marquer un touché et la formation de la Nouvelle-Angleterre l’a emporté 13 à 9, dimanche soir, à Foxboro.

L’unité du coordonnateur Brian Flores a permis 308 verges et seulement trois placements. Comme ce fût le cas pour la majorité de la saison 2019, la défensive des «Pats» a été dominante au bon moment, réalisant des jeux importants quand leurs adversaires menaçaient d’inscrire des points.

Le secondeur Jamie Collins a été le meneur des siens avec neuf plaqués, dont quatre en solo, tandis que le demi de coin Stephon Gilmore a réalisé une interception.

Offensivement, Tom Brady a lancé une passe de touché au receveur N’Keal Harry au premier quart et c’est l’unique fois qu’un joueur a trouvé la zone des buts dans ce duel. Il s’agissait d’ailleurs du premier majeur de la carrière de Harry. Le premier choix des Patriots lors du dernier encan de la NFL disputait seulement un deuxième match en 2019, lui qui s’était blessé lors du camp d’entraînement.

Pour sa part, le botteur Nick Folk a réussi deux de ses quatre tentatives de placement.

La victoire des Patriots était leur dixième de la saison, ce qui signifie que la troupe de Bill Belichick a enregistré 10 gains ou plus dans une 17e campagne consécutive. Les «Pats» sont ainsi devenus la première formation à réussir un pareil exploit. Les 49ers de San Francisco détenaient l’ancienne marque avec 16 saisons (1983-1998).

Ryan Tannehill s’éclate contre les Jaguars

Au Tennessee, le quart-arrière des Titans Ryan Tannehill a inscrit quatre touchés dans un gain convaincant de 42 à 20 face aux Jaguars de Jacksonville.

Le pivot de 31 ans a trouvé deux de ses receveurs de passes dans la zone payante et il a lui-même porté le ballon à deux occasions jusqu’à la terre promise. Il s’agissait de la première fois depuis la campagne 2015 que Tannehill amassait quatre majeurs.

Le quart-arrière a également vu son coéquipier Derrick Henry s’amuser contre la défensive des «Jags». Le porteur de ballon a réalisé 19 courses pour des gains de 159 verges et deux touchés. Il a notamment réussi un majeur de 74 verges. C’était d’ailleurs la deuxième semaine consécutive qu’il amassait plus de 150 verges.

Du côté de la formation floridienne, le demi-offensif Leonard Fournette a inscrit les deux touchés des siens. Il a porté le ballon 24 fois pour 97 verges.

Les 49ers chassent Rodgers

Plus tard en soirée, à San Francisco, les 49ers (10-1) ont infligé un dur revers de 37 à 8 aux Packers de Green Bay (8-3).

Le pivot de l’équipe locale Jimmy Garoppolo a lancé des passes de touché à George Kittle et Deebo Samuel. Les porteurs de ballon Raheem Mostert et Tevin Coleman ont atteint la zone des buts des Packers par la course.

Aaron Rodgers a même été retiré de la rencontre par le Packers au quatrième engagement. Bien qu’il ait réussi une passe de touché à Devante Adams, le quart-arrière a été limité à 104 verges de gains. Il a complété 20 de ses 33 relais et a subi cinq sacs.