107th Grey Cup Championship Game

Crédit : AFP

LCF

Coupe Grey : les Blue Bombers champions pour la première fois en 29 ans

Agence QMI

Publié | Mis à jour

C’est en dominant les trois facettes du jeu que les Blue Bombers de Winnipeg ont remporté la 107e finale de la Coupe Grey au compte de 33 à 12 face aux Tiger-Cats de Hamilton, dimanche soir, au Stade McMahon.

La formation du Manitoba a ainsi obtenu un premier sacre depuis 1990, elle qui avait échoué lors de ses cinq dernières présences au match ultime de la Ligue canadienne de football (LCF).

La rencontre s’est amorcée sur les chapeaux de roue pour les vainqueurs. Dès la première séquence, le demi-défensif Brandon Alexander a intercepté une passe et a redonné le ballon à l’attaque dans une position plus que favorable.

Les Blue Bombers n’ont pas raté cette occasion et le porteur de ballon Andrew Harris a inscrit les premiers points de ce duel avec une course de 15 verges. Le demi-offensif de 32 ans a connu un très fort match, lui qui a également attrapé une passe pour un majeur. Au total, il a couru 18 fois pour des gains de 134 verges, en plus d’attraper cinq passes pour un autre 35 verges. Ces statistiques lui ont d’ailleurs valu le titre de joueur par excellence de la partie.

De son côté, le quart-arrière Zach Collaros a complété 17 de ses 23 passes tentées pour 170 verges.

Une défensive en contrôle

La défensive de Winnipeg ne s’est pas contentée du larcin d’Alexander, elle qui a également réussi un autre revirement sur la séquence suivante. Ce début de match canon a propulsé l’unité de Richie Hall, qui a réussi un impressionnant total de sept revirements. Elle n’a également pas permis de touché avant la fin du troisième quart. Au total, la défense a permis 355 verges à l’attaque des «Cats».

Celle-ci n’a pas réellement été menaçante en première demie et s’est mise en marche trop tard après son retour du vestiaire après la demie. Le quart-arrière Dane Evans a complété 62,5% de ses relais pour 200 verges. L’athlète de 26 ans a été régulièrement malmené par la ligne défensive adverse, lui qui a été rabattu au sol à cinq reprises. C’est l’ancien porteur de ballon des Alouettes de Montréal Tyrell Sutton qui vu le plus d’action dans le champ arrière de l’équipe ontarienne. Il a porté le ballon 11 fois pour une moyenne de 7,8 verges par course.

Sur les unités spéciales, les botteurs ont de nouveau démontré toute leur importance dans le football canadien. Chez les vainqueurs, Justin Medlock a produit 18 points avec sa jambe, lui qui a réussi six de ses sept tentatives de placements. Son vis-à-vis, Lirim Hajrullahu a été parfait lors de ses deux essais.