SPO-HKO-HKN-2017-NHL-DRAFT---ROUNDS-2-7

Crédit : AFP

LNH

Babcock de nouveau passé dans le tordeur

Publié | Mis à jour

Le congédiement de l’entraîneur Mike Babcock par les Maple Leafs continue de faire réagir aux quatre coins de la planète hockey.

Dénigreur célèbre de l’entraîneur canadien, l’ex-défenseur des Red Wings et des Hurricanes Mike Commodore s’était vidé le cœur en long et en large sur Twitter, mercredi, lorsque Babcock a été remercié. Ses propos ont fait jaser dans le monde du hockey et si certains observateurs ont été hautement divertis par le ton hargneux de Commodore, d’autres l’ont critiqué.

Le Québécois Pierre-Alexandre Parenteau, qui a joué sous Babcock à Toronto lors de la saison 2015-2016, est de ceux qui n’ont rien à redire à son sujet et qui ne comprennent pas la haine de Commodore.

L’ancien joueur de la LNH Mark Fraser, qui évolue maintenant en Europe, a de son côté tenu à défendre Commodore, samedi, en réitérant sur Twitter que Babcock n’a définitivement pas bonne réputation auprès de plusieurs autres joueurs du circuit.

«Quiconque pense que Commodore doit laisser Babcock tranquille ne comprend pas à quel point les joueurs ont de la haine pour lui, a-t-il écrit, indiquant au passage que le hockey de la LNH est un petit monde et que les joueurs se parlent.

«On se raconte des trucs au fil des années et quiconque ne fréquentant pas les vestiaires de la LNH ne pourra jamais vraiment comprendre certaines choses terribles qu’a faites Babcock à des joueurs qui ne le méritaient pas», a-t-il ajouté.  

«Tu n’es pas obligé d’aimer tous tes entraîneurs, mais dans son cas, 95% de ses joueurs n’ont rien de bon à dire à son sujet, a également écrit Fraser. Capable de mettre fin à des carrières, il (Babcock) a choisi de le faire à de valeureux vétérans et cela faisait en sorte que ses joueurs se retournaient contre lui.»

Fraser affirme que l’entraîneur déchu tend à monter ses joueurs les uns contre les autres en plus de leur mentir sans gêne.

«Commodore a peut-être des opinions très dures à son sujet, mais dans notre fraternité, il parle pour des masses de gens, a également écrit celui qui a déjà évolué pour les Leafs. Il parle pour d’innombrables joueurs qui m’ont personnellement raconté de terribles histoires démontrant que Babcock est juste un sale type.»

Fraser estime que Commodore parle également pour les joueurs actuels des Leafs qui préfèrent se taire dans l’immédiat et qu’il est respecté dans les cercles de la LNH, du moins chez les joueurs et les anciens.