Photo : Joël Bouchard, entraîneur-chef du Rocket de Laval. Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Les Comets rendent la pareille au Rocket

Publié | Mis à jour

La journée du «Lancer du toutou» n’a pas su motiver le Rocket qui s’est incliné par la marque de 4 à 2 face aux Comets d’Utica, samedi après-midi, à Laval.

Il s’agissait d’un deuxième match en deux jours entre les deux équipes. Le premier duel avait été à l’avantage de la troupe de Joël Bouchard.

Tirant de l’arrière 2 à 0 au début de la période médiane, David Sklenicka a inscrit le premier but du Rocket, ce qui a déclenché un raz-de-marée de 6768 toutous sur la patinoire de la Place Bell. La formation lavalloise a plus que doublé son record établi l’année dernière (3282). Les peluches seront remises à 24 organismes communautaires de la région.

C’était le premier but de la saison pour Sklenicka. Le défenseur tchèque avait été laissé de côté lors du premier match entre les deux équipes. Riley Barber a inscrit l’autre but du Rocket. Matthew Peca a quant à lui obtenu une mention d’aide sur chacun des buts des siens.

Nikolay Goldobin s’est avéré être celui qui a gâché le plaisir des amateurs réunis à Laval. L’attaquant des Comets a inscrit un tour du chapeau, dont le but gagnant. Michael DiPietro a été l’autre acteur important de cette victoire. L’espoir des Canucks de Vancouver a été brillant devant son filet, repoussant plusieurs attaques dangereuses des attaquants lavallois. Il a terminé la rencontre avec 39 arrêts.

Pour sa part, Charlie Lindgren a alloué trois buts sur 25 lancers devant la cage du Rocket.

Le club-école du Canadien de Montréal jouera son prochain match mercredi, contre les Senators à Belleville.