Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

L’Armada complète la remontée

Publié | Mis à jour

En retard par deux buts après une période, l’Armada a su redresser sa barque juste à temps pour soutirer un gain de 3 à 2 en prolongation à l’Océanic de Rimouski, samedi, à Boisbriand.

Thomas Lacombe et Blake Richardson ont marqué à moins de trois minutes d’intervalle au second engagement et l’égalité a persisté jusqu’en prolongation.

Samuel Bolduc n’a eu besoin que de 14 secondes pour faire vibrer les cordages lors de la période supplémentaire. Il a ajouté une mention d’aide sur le deuxième but des siens.

Émile Samson a fermé la porte aux nombreuses attaques de l’Océanic, réalisant 37 arrêts dans la rencontre. Raphaël Audet a connu un peu moins de succès devant la cage de la formation bas-laurentienne, accordant trois buts sur 26 lancers.

Cédric Paré et Nathan Ouellet ont été les buteurs de la troupe de Serge Beausoleil. Alexis Lafrenière s’est quant à lui fait complice sur les deux buts des siens.

Match défensif à Shawinigan

À Shawinigan, les Cataractes et les Huskies de Rouyn-Noranda se sont livré un duel défensif, à l’avantage des locaux qui l’ont emporté par la marque de 2 à 1.

Malgré la défaite, le gardien de but de la formation de l’Abitibi-Témiscamingue, Kevyn Brassard, s’est dressé devant la cage des siens, repoussant 38 des 40 lancers envoyés vers lui.

Son vis-à-vis, Antoine Coulombe, a seulement accordé un but sur 23 tirs.

Jérémy Martin et Xavier Bourgault ont été les compteurs pour les Cataractes. Vincent Marleau a assuré la réplique pour les Huskies.

Les Remparts s’affaissent

À Québec, les Remparts ont subi une septième défaite consécutive. Cette fois, les Tigres de Victoriaville les ont vaincus par la marque de 2 à 0.

La troupe de Patrick Roy a tenté à 30 occasions de percer le mystère Nikolas Hurtubise, qui n’a pas cédé une seule fois.

Le gardien des Remparts Carmine-Anthony Pagliarulo a quant à lui repoussé 24 des 25 lancers dirigés vers lui.

Le premier but du match est venu de la palette de Mikhail Abramov, alors qu’il restait moins de deux minutes au match. Édouard Ouellet a complété la marque dans un filet désert.