Canadiens de Montréal

Claude Julien défend sa décision

Publié | Mis à jour

À quelques heures de l’affrontement face aux Rangers de New York, samedi, la promotion d’Artturi Lehkonen alimentait encore les discussions et Claude Julien a dû justifier sa stratégie de nouveau.

«On n’a pas toujours besoin d’avoir trois joueurs à caractère offensif sur un trio, d’expliquer l’entraîneur-chef après la séance optionnelle en matinée.»

Voyez son point de presse dans la vidéo, ci-dessus.

«Certains peuvent apporter d’autres éléments dont on a besoin. Lehkonen, on ne l’a pas mis là parce que c’est un marqueur de 30 buts.

«Il travaille fort dans les coins de patinoire et il sort la rondelle sur l’échec-avant. Il crée des opportunités et c’est ce qu’on espère le voir faire.»

L’apparition de Jonathan Drouin n’était pas la seule surprise à l’entraînement de la veille, pendant lequel le Finlandais a été inséré sur le deuxième trio, à gauche de Max Domi, lui-même muté de l’aile au centre à la place de Nick Suzuki.

Crédit photo : AFP

Lehkonen n’a qu’un point - un but face aux Blue Jackets à Columbus, mardi - à ses cinq dernières rencontres, mais c’est le bagage du joueur qui impressionne le pilote du Tricolore. À preuve, il possède un cumulatif de tirs identique à celui de Drouin (44), avec qui il partage le cinquième rang des attaquants de l’effectif à ce chapitre.

C’est pourquoi Julien, qui ne tarit pas d’éloges à l’égard du numéro 62, semblait irrité de devoir répondre aux questions sur lui.

«J’imagine que c’est le sujet du jour, a rétorqué l’instructeur en chef à un journaliste. Comme tout le monde, j’aimerais le voir marquer plus qu’il ne le fait. Cela ne veut pas dire qu’il ne joue pas bien au hockey.»

«Il fait toutes les autres choses bien. Il ne produit peut-être pas à la hauteur de ce que certains s’attendent, mais ça ne fait pas de lui un mauvais joueur.»

Vote de confiance pour Suzuki

Pendant ce temps, Suzuki sera à l’aile droite de ce trio après y avoir été employé au centre au cours des derniers matchs.

Selon Julien, il s’agit d’une tentative pour relancer Domi. Le fougueux numéro 13 n’a aucun but et deux aides à ses neuf plus récentes sorties.

«Suzuki a produit à l’aile. Ce n’est pas un problème. Il faut trouver une solution. Je l’ai expliqué hier avec Max et on a plusieurs centres.

«Dans le cas de Suzuki, c’est un joueur qui joue bien dernièrement et on veut le garder sur les premiers trios pour qu’il reste productif. C’est la façon de le gérer.»

Suzuki vient de toucher la cible trois fois en quatre matchs. Ses six buts lui confèrent le deuxième rang chez les recrues de la ligue depuis le début de la saison, à égalité avec Kaapo Kakko, qu’il affrontera en soirée.

Les deux jeunes totalisent 10 points.

La formation projetée des Canadiens face aux Rangers

Attaquants

Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Artturi Lehkonen - Max Domi - Nick Suzuki
Charles Hudon - Jesperi Kotkaniemi - Joel Armia
Nick Cousins - Nate Thompson - Jordan Weal

Défenseurs

Ben Chiarot - Shea Weber
Victor Mete - Jeff Petry
Mike Reilly - Cale Fleury


*Carey Price (10-5-3)

Keith Kinkaid (1-1-2)

 

*Gardien partant face aux Rangers