Football universitaire RSEQ

Coupe Vanier: Adam Sinagra bouclera la boucle

Publié | Mis à jour

Adam Sinagra est très excité de disputer son dernier match dans les rangs universitaires en sol québécois.

«Je vais boucler la boucle, a illustré le quart-arrière montréalais des Dinos de Calgary. J’ai commencé le football à l’âge de huit ans à Châteauguay par passion. Ce fut un long parcours et tu ne sais pas où le sport va t’amener. Je suis chanceux d’avoir obtenu une opportunité à Calgary. C’est vraiment spécial de jouer ce dernier match à Québec devant beaucoup d’amis et ma famille.»

À sa première saison avec les Dinos en 2016, Sinagra avait frappé en relève à la Coupe Vanier quand Jimmy Underdahl s’était blessé tôt dans la rencontre. Les champions de l’Ouest s’étaient alors inclinés par la marque de 31-26 devant le Rouge et Or de l’Université Laval dans un match présenté à Hamilton.

«Cette défaite a constitué une motivation pour retourner à la Coupe Vanier, a-t-il indiqué. C’est difficile de se rendre au match ultime et on connaît l’enjeu. Montréal présente certainement la meilleure défensive que nous avons affrontée cette année. Ils sont agressifs. Il n’y a pas de grand accomplissement qui s’obtient facilement. Nous avons connu des problèmes pendant la saison et nous avons tenu des réunions entre les joueurs pour retrouver notre focus. Calgary n’a pas gagné depuis 1995 et on veut ramener le titre à la maison.»

Vainqueur du trophée Hec Crighton décerné au joueur par excellence au pays l’an dernier avec des gains de 3233 verges par la passe, le produit des Islanders de John Abbott a vécu une saison différente cette année où l’attaque terrestre a joué un plus grand rôle avec l’arrivée du nouveau coordonnateur offensif Pat Sheahan qui a succédé à son fils Ryan parti diriger les Gryphons de Guelph.

Cette année. Sinagra a amassé 2014 verges par la passe. Il a raté une rencontre en raison d’une commotion cérébrale. Il se dit parfaitement rétabli d’une blessure aux côtes subie lors de la Coupe Hardy face aux Huskies de la Saskatchewan.

«Adam a émergé comme un leader cette année, a indiqué l’entraîneur-chef Wayne Harris Jr. Il a rencontré de l’adversité et on lui a demandé de changer quelque peu avec la présence d’un nouveau coordonnateur offensif.»