Alouettes de Montréal

Alouettes: le commissaire répète le même refrain

Publié | Mis à jour

Le commissaire de la Ligue canadienne de football Randy Ambrosie n’est toujours pas en mesure de donner une idée du jour où les Alouettes de Montréal auront un nouveau propriétaire.

Le patron du circuit canadien a toutefois exprimé son optimisme face à cette situation, vendredi matin, dans le cadre de son bilan de la saison 2019 en marge des activités de la Coupe Grey à Calgary.

«Nous avons l’impression que nous sommes proches [d’une vente], mais il reste un peu de travail à faire, a-t-il dit. Ce travail va se poursuivre ce week-end et lors du début de la saison morte. Nous espérons avoir de bonnes nouvelles à annoncer plus tôt que tard.»

Les Alouettes sont la propriété de la LCF depuis le 31 mai dernier alors que la ligue a fait l’acquisition du club de la famille Wetenhall. De son propre aveu, Ambrosie aurait préféré que cet épineux dossier soit déjà chose du passé.

«J’aurais aimé que la vente des Alouettes soit déjà réglée, a exprimé l’homme de 56 ans. Cependant, nous sommes en discussions avec un groupe extrêmement fort, et ce, depuis le mois de mai dernier. Je suis optimiste que les conversations que nous avons en date d’aujourd’hui nous permettront d’obtenir un dénouement favorable.»

«Nous sommes dans les dernières étapes de ce processus, a poursuivi le commissaire. [...] Je ne peux pas vous dire le laps de temps ou une date, mais je peux dire que je suis optimiste en fonction du groupe avec qui nous avons des discussions actives. C’est un groupe remarquablement fort. Ils amèneraient énormément de moyens.»

Les frères Lenkov?

Selon les rumeurs, les frères Peter et Jeffrey Lenkov seraient toujours en lice pour l’achat des «Moineaux», eux qui seraient des membres de ce groupe. Questionné à leur sujet, Ambrosie n’a rien dit.

«Nous n’avons pas la liberté de révéler qui est ou n’est pas dans ce groupe», s’est-il contenté d’affirmer.

Le grand manitou de la LCF a toutefois indiqué que la situation avait grandement changé, et ce, en raison des succès obtenus par les Alouettes sur le terrain.

«Nous sommes dans une situation complètement différente qu’avant le premier botté de la saison. Nous avons connu un incroyable succès à Montréal cette saison. [...] Nous avons cet incroyable entraîneur-chef en Khari Jones, lui qui a su motiver les jeunes joueurs. Il y a également Vernon Adams fils qui est un jeune quart-arrière intelligent.»

Les «Als» ont complété leur campagne 2019 avec un dossier de 10-8, ce qui leur a permis de prendre part aux éliminatoires pour une première fois depuis 2014. La formation de la métropole québécoise a ensuite subi une défaite de 37 à 29 contre les Eskimos d’Edmonton en demi-finale de la section Est.