LNH

Kyle Dubas a tout essayé, mais...

Publié | Mis à jour

Le jeune directeur général des Maple Leafs de Toronto, Kyle Dubas, s’est dit déçu de n’avoir pu connaître du succès avec l’entraîneur-chef Mike Babcock, avouant qu’ils n’étaient pas nécessairement toujours sur la même longueur d’onde.

«Je suis déçu de moi-même, car en acceptant ce boulot, sachant que Mike était l’entraîneur, tu veux que tout fonctionne, s’est exprimé l’homme de 33 ans, jeudi, au lendemain du congédiement de Babcock. J’ai essayé du mieux possible et je suis déçu que cela n’ait pas fonctionné.»

À ceux qui croient que Dubas pourrait être le prochain sacrifié, advenant un mauvais rendement des Leafs dans les mois à venir, le président de l’équipe, Brendan Shanahan, s’est porté à la défense du directeur général.

«Nous sommes alignés sur la façon de construire cette équipe, a assuré Shanahan lors de la conférence de presse tenue par l’organisation des Maple Leafs. Certains disent que Kyle a épuisé une cartouche [avec le congédiement de Babcock], mais je ne vois pas les choses comme ça et ce n’est pas ainsi que les propriétaires voient ça. Nous sommes tous ensemble dans ce bateau.»

Des joueurs excités par le changement

Si Dubas et Babcock ne partageaient pas la même philosophie, le plus jeune étant davantage porté vers les statistiques avancées, le directeur général croit par ailleurs que tout n’était pas non plus au beau fixe entre les joueurs et l’entraîneur.

«Nous sentions un manque de constance et à voir aller les joueurs, selon leurs réactions à différentes choses, c’était probablement juste le temps d’aller dans cette voie, a indiqué Dubas à propos du congédiement de Babcock. Quand j’ai parlé aux joueurs hier [mercredi], ils étaient excités, c’est un nouveau défi et ils voient ça comme une occasion pour eux de rebondir.»

«On pouvait lire la frustration dans les yeux des joueurs, a aussi corroboré Shanahan, rappelant la séquence de six défaites des Maple Leafs avant le départ de Babcock. Certains n’y croyaient plus. Quand les choses vont mal comme ça, beaucoup de choses traversent l’esprit et on pouvait s’en apercevoir en regardant les visages.»

Confiance en Sheldon Keefe

Pour la suite, Dubas a naturellement eu des bons mots pour le nouvel entraîneur-chef du club torontois Sheldon Keefe, qui a obtenu un contrat d'une durée de trois ans. 

«Nous croyons pleinement en ses capacités à continuer de développer les joueurs que nous avons, a-t-il dit à propos de celui qui dirigeait les Marlies, club-école de la Ligue américaine. Il a démontré qu’il peut développer les joueurs et gagner en même temps.»

Le défi sera intéressant pour Keefe, puisque les Maple Leafs, en incluant le match de jeudi soir en Arizona, doivent disputer neuf de leurs 11 prochains matchs sur les patinoires adverses.

Voyez la conférence de presse de Kyle Dubas et de Brendan Shanahan dans la vidéo ci-dessus.