Football universitaire RSEQ

Coupe Vanier: la vitesse contre la grosseur

Publié | Mis à jour

Le front défensif des Carabins de l’Université de Montréal sera confronté à une ligne offensive immense, samedi à Québec, en affrontant les Dinos de Calgary en finale de la Coupe Vanier.

«Physiquement, c’est la plus grosse ligne offensive que nous allons affronter cette année, a mentionné l’ailier défensif des Carabins, Philippe Lemieux-Cardinal. Ce n’est pas la plus mobile, mais c’est la plus grosse. Comme ce fut le cas pendant la saison, nous devrons utiliser notre vitesse, notre agilité et notre poursuite. On respecte leur quart-arrière (Adam Sinagra) et on devra le garder dans la pochette afin de l’empêcher d’étirer le jeu.»

«Ils ont aussi de bons receveurs et un porteur de ballon (Robinson Rodrigues) assez physique, très agile, mais qui n’est pas le plus vite qu’on a vu cette saison, de poursuivre Lemieux-Cardinal. C’est l’une des équipes les plus complètes que nous allons affronter et il s’agira d’un bon défi. Comme nous l’a dit Danny [Maciocia], on doit profiter du moment parce que nous aurons un groupe complètement différent en 2020.»

Danny Maciocia abonde dans le même sens que son ailier défensif au sujet du gabarit imposant des joueurs de ligne offensive des Dinos.

«Leur ligne est énorme, a mentionné l’entraîneur-chef des Carabins, et plus grande que certaines équipes dans la LCF.»

Sauf le bloqueur à gauche Logan Bandy, tous les autres partants pèsent 300 livres et plus. Les plus petits mesurent 6 pi 2 po.

Qui sera le quart?

Maciocia n’a pas tranché sur l’identité de son quart-arrière partant.

«Il y a de fortes possibilités qu’on prenne notre décision seulement vendredi [demain], a-t-il indiqué. Même s’il était limité un peu, Frédéric (Paquette-Perrault) a pratiqué, lundi. À l’entraînement, nous étions loin de l’aspect physique que nous allons rencontrer lors du match. On va miser sur le quart-arrière qui sera en mesure de faire tout ce qu’on lui demande. Le plan de match est à 80 pour cent pareil, peu importe l’identité du partant. Je suis à l’aise que les deux jouent.»

En relève lors de la Coupe Uteck à Acadia, samedi dernier, Dimitri Morand a bien fait.

Les Carabins pourraient très bien compter sur le retour au jeu du porteur de ballon Ryth-Jean Giraud.

«Ryth-Jean a pratiqué, lundi, et ça s’annonce bien, mais on doit attendre le feu vert de l’équipe médicale, vendredi.»

Des ventes au ralenti

Environ 7550 billets pour la Coupe Vanier avaient été vendus en date de jeudi avant-midi, soit deux jours avant la finale du football universitaire canadien qui aura lieu au PEPS de l’Université Laval.

C’est ce qu’a indiqué «Le Journal de Québec».

Ainsi, le public tarde à manifester son intérêt pour le duel qui opposera les Carabins de l’Université de Montréal aux Dinos de Calgary. D’ailleurs, les Bleus en seront à leur deuxième finale nationale dans la Vieille Capitale, où ils s’étaient frottés aux Thunderbirds d’UBC en novembre 2015.

Interrogé au sujet de la prévente plus tôt cette semaine, le président du comité organisateur, Christian Côté, avait admis qu’il s’attendait à mieux.

«Oui c’est décevant, absolument, avait-il dit au Journal. Les amateurs attendent de plus en plus de voir si le Rouge et Or sera présent ou non au match avant d’acheter leurs billets. Il faut comprendre que c’est un match de haut calibre entre Montréal qui possède une merveilleuse équipe et Calgary qui possède une longue histoire avec Québec.»

Les Carabins ont vaincu le Rouge et Or à la Coupe Dunsmore, puis les Axemen d’Acadia à la Coupe Uteck, pour accéder au tour ultime.

La Coupe Vanier sera diffusée sur les ondes de la chaîne TVA Sports samedi après-midi.