Les Partants

Des mots durs envers les Sénateurs

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa croupissent depuis le début de la saison dans les bas-fonds du classement de la LNH. Et les choses ne risquent pas de s’améliorer.

Avec une fiche de 9-11-1, bonne pour 19 points, les «Sens» pointent à l’avant-dernier échelon du classement de la section Atlantique, et ce, même s'ils ont triomphé lors de six de leurs 10 derniers matchs.

Outre le fait qu’ils possèdent l’une des attaques les plus anémiques, c’est plutôt leur mentalité qui inquiète.

«Avec Ottawa, si tu es patient et qu’ils voient que le match sera difficile, ils quittent, a analysé l’ancien joueur de la LNH Aaron Ward, mercredi matin, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. Si tu leur donnes une raison pour quitter, ils vont le faire.»

Les Sénateurs affronteront d’ailleurs les Canadiens de Montréal, mercredi soir, au Centre Bell.

Et Ward en a profité pour analyser le jeu de Victor Mete, qui était d’ailleurs réuni, la veille, avec Shea Weber alors que Ben Chiarot a retrouvé Jeff Petry lors du match contre les Blue Jackets de Columbus.

«Mete avec Petry, c’est comme si Mete change son approche. Il est plus à l’aise. Il ne force pas le match, a réagi Ward. Ce duo est une bonne chose pour l’équipe. Toutefois, je pense que l’entraîneur-chef sait des choses que nous ne savons pas, comme des blessures.»

À voir dans la vidéo ci-dessus dans laquelle Ward aborde également le dossier de Max Domi, avec les Canadiens.