Crédit : AFP

NFL

Les Dolphins congédient un batteur de femmes

Publié | Mis à jour

Les Dolphins de Miami ont annoncé avoir libéré le porteur de ballon Mark Walton après que celui-ci eut battu sa conjointe enceinte.

Selon des informations obtenues par le réseau FOX Sports, l’athlète de 22 ans a été arrêté mardi matin pour avoir frappé une femme au visage à de nombreuses reprises. Celle-ci porte l’enfant du demi offensif depuis cinq semaines.

Le directeur général des Dolphins, Chris Grier, n’a pas hésité à lui montrer la porte de sortie, et ce, seulement quelques heures après l’arrestation de l'athlète concerné.

«Nous nous attendons au meilleur de nos joueurs et nous prenons tout cela très au sérieux, a-t-il dit dans un communiqué. Nous n’émettrons pas davantage de commentaires pour l’instant.»

Walton purge une suspension de quatre matchs pour avoir violé la politique antidopage de la NFL. Il lui restait deux rencontres à regarder chez lui avant de pouvoir revêtir de nouveau l’uniforme des Dolphins. En sept parties en 2019, il a couru 53 fois avec le ballon pour des gains de 201 verges.

Un lourd casier judiciaire

Le natif de la Floride n’en est pas à ses premières frasques avec la justice, lui qui avait notamment visité des cellules de prison trois fois plutôt qu’une lors de la dernière saison morte.

En effet, Walton avait été arrêté trois fois en l’espace de quatre mois. Il avait été accusé de possession d’une arme prohibée, de possession de marijuana, d’avoir résisté à son arrestation et de conduite dangereuse. Il a également été inculpé pour avoir volé le cellulaire d’une femme avec qui il a eu une prise de bec.

À l’époque de ses nombreux délits, Watson évoluait pour les Bengals de Cincinnati, mais ceux-ci l’ont libéré en avril. Il avait ensuite obtenu une deuxième chance avec les Dolphins.