LNH

Louis Domingue revient dans la LNH

Publié | Mis à jour

Les Devils du New Jersey ont rappelé le gardien Louis Domingue de leur club-école de la Ligue américaine de hockey (LAH), lundi matin. Pour sa part, le vétéran Cory Schneider sera soumis au ballottage en prévision d’une rétrogradation à la filiale.

Il s’agira d’une première présence pour Domingue avec la formation qui l'a acquis le 1er novembre dernier. Les Devils avaient obtenu ses services du Lightning de Tampa Bay en retour d’un choix conditionnel de septième tour en 2021.

Le Québécois s’était cependant dirigé chez les Devils de Binghamton dans la LAH, où il a maintenu un dossier de 2-1-1, une moyenne de buts alloués de 2,25 et un taux d’efficacité de ,918. Le natif de Saint-Hyacinthe avait préalablement gardé les buts du Crunch de Syracuse.

«Ce n’est pas le type de saison que j’espérais, considérant comment j’ai amorcé l’année. C’est maintenant chose du passé. J’ai appris de cela et j’ai déjà été dans la même situation à Tampa Bay lorsque j’ai été échangé par l’Arizona. Ce n’est rien de nouveau et je vais y aller une journée à la fois», a dit Domingue lors de son premier point de presse dans le vestiaire des Devils.

Choix de cinquième tour des Coyotes de l'Arizona en 2010, Domingue a participé à 122 rencontres dans la Ligue nationale. Il a présenté une fiche de 55-49-2 et réalisé deux jeux blancs.

Quant à Schneider, il vit des moments difficiles chez les Devils depuis le début de la dernière campagne. Ayant seulement gagné six fois en 26 sorties lors de la saison 2018-2019, il a été incapable de remporter un de ses six matchs cette saison, affichant une moyenne de 4,59 et un taux de ,852.

Les autres organisations du circuit Bettman pourront le réclamer d’ici mardi midi.

Ça ne finit plus pour Kyle Okposo

L’attaquant des Sabres de Buffalo Kyle Okposo sera à l’écart du jeu pour une durée indéterminée après avoir subi une quatrième commotion cérébrale depuis moins de trois ans.

L’Américain de 31 ans n’a joué que 4 min 09 s lors du duel de samedi dernier face aux Sénateurs d’Ottawa. L'information au sujet de sa blessure n’avait pas été confirmée au moment où il a quitté la rencontre.

En mars 2017, des symptômes reliés à ce type de problème lui avaient valu une hospitalisation aux soins intensifs. Un an plus tard, il a manqué une dizaine de jours d’activités pour des raisons similaires, à la suite d’une collision avec Bobby Ryan, des Sénateurs. Puis, le 17 février, Tony DeAngelo, des Rangers de New York, l’a ébranlé, mais il n’a raté que quatre matchs lors de la dernière saison.

Okposo a été ralenti par les blessures tout au long de son parcours de 13 ans dans la Ligue nationale de hockey. Avec les Islanders de New York et les Sabres, il a joué plus de 80 matchs à une seule reprise.

Le choix de premier tour (septième au total) du repêchage de 2006 commande un salaire de six millions $ jusqu’en 2022-2023 et n’a obtenu que 29 points en 78 rencontres la saison dernière. Il compte 492 points en 767 parties en carrière.