Les Partants

Dimitri Morand se sent d’attaque pour «finir le travail»

Publié | Mis à jour

Les Carabins de l’Université de Montréal se mesureront aux Dinos de Calgary à la Coupe Vanier, samedi, à Québec.

Cet affrontement sera diffusé à TVA Sports et sur TVA Sports Direct à compter de 12h30.

Il s’agit d’une troisième présence en finale canadienne depuis l’arrivée en poste de Danny Maciocia avec les Carabins il y a neuf ans.

Personnellement, le quart Dimitri Morand n’a jamais vécu l’expérience, mais il se sent d’attaque, même s’il ne sait toujours pas s’il sera utilisé par son entraîneur.

«Il faut voir ça comme un match comme les autres, mais ça reste la Coupe Vanier, alors ce serait mentir de dire que c’est un match comme les autres, a-t-il indiqué en entrevue à l’émission matinale de TVA Sports, Les Partants, lundi.

«Nous avons atteint l'objectif fixé en début d’année. Maintenant, il faut juste finir le travail. On se concentre sur ce qu’il reste à accomplir. Tous les joueurs se font confiance. Ça devrait bien se passer.»

Samedi dernier, les Carabins ont explosé au troisième quart avec une poussée de 24 points, en route vers une victoire de 38-0 contre les Axemen d’Acadia à la Coupe Uteck.

Dans les dernières minutes du deuxième quart, Maciocia a apporté un changement important. Il a retiré son pivot Frédéric Paquette-Perrault pour le remplacer par Morand, qui s’est occupé de la suite.

«J’ai fait ce que j’avais à faire et nous avons pris l’avion avec la coupe! Si le travail ne se fait pas ou que l’équipe a besoin que le deuxième quart prenne les commandes, il faut que tu sois prêt à répondre à l’appel. Ça s’est passé très rapidement. J’ai peut-être eu 15 secondes avant d’embarquer sur le terrain!»

Voyez l’entretien complet avec Morand dans la vidéo ci-dessus.