HKO-HKN-SPO-EDMONTON-OILERS-V-NEW-YORK-ISLANDERS

Crédit : AFP

LNH

McDavid et Draisaitl, comme Gretzky et Kurri

Publié | Mis à jour

Les adversaires des Oilers d’Edmonton doivent rester sur leurs gardes : le duo Connor McDavid-Leon Draisaitl n’a visiblement pas fini de causer des ravages.

Gagne ou perd, les deux hommes continuent de noircir la feuille de pointage. En obtenant trois mentions d’aide dans une défaite 5 à 4 en prolongation aux mains des Stars de Dallas, samedi, McDavid a atteint le plateau des 40 points cette saison. Il est devenu le deuxième joueur du circuit à franchir ce cap, l’autre étant son coéquipier allemand.

Lui et Draisaitl forment le troisième tandem de la Ligue nationale à revendiquer chacun 40 points après les 22 premières parties du calendrier régulier de leur formation, et ce, depuis 1989-1990. Avant eux, Jason Spezza et Daniel Alfredsson, des Sénateurs d’Ottawa, avaient accompli ce fait d’armes en 2005-2006. Pour sa part, le groupe constitué de Mario Lemieux, Ron Francis et Jaromir Jagr s’était illustré de la même façon chez les Penguins de Pittsburgh en 1995-1996.

À Edmonton, Wayne Gretzky et Jari Kurri avaient aussi accumulé 40 points ou plus lors de leurs 22 premiers affrontements en 1983-1984 et en 1984-1985.

Au classement actuel des pointeurs du circuit Bettman, les patineurs les plus proches du duo des Oilers sont David Pastrnak et Brad Marchand, des Bruins de Boston, ainsi que John Carlson, des Capitals de Washington. Ils ont tous amassé 32 points jusqu’ici.

Les succès de McDavid et Draisaitl servent bien la cause de leur club, qui demeure au sommet de la section Pacifique avec une fiche de 13-6-3.