HKN-HKO-SPO-SAN-JOSE-SHARKS-V-CHICAGO-BLACKHAWKS

Crédit : AFP

LNH

Les Sharks ont retrouvé leur appétit

Publié | Mis à jour

Mine de rien, les Sharks de San Jose sont de retour sur la bonne voie en vertu de six victoires consécutives, ce qui laisse présager des moments agréables pour la formation californienne dans les semaines à venir.

Malgré une performance moyenne, la troupe de l’entraîneur-chef Peter DeBoer a poursuivi sa séquence fructueuse en défaisant les Red Wings de Detroit 4 à 3 en fusillade, samedi, ramenant ainsi sa fiche au seuil de respectabilité. Pour continuer leurs succès, les Requins devront compter sur leur gardien Martin Jones, qui a d’ailleurs réalisé quelques arrêts importants en fin de rencontre.

L’ancien des Kings de Los Angeles tente toujours d’améliorer ses statistiques plutôt ordinaires cette saison. Malgré un dossier de 8-7-1, sa moyenne de buts alloués de 3,23 et son taux d’efficacité de ,889 laissent à désirer. Néanmoins, ses coéquipiers gardent confiance en lui.

«Quand il peut voler des matchs comme celui-là, c’est immense pour nous, a commenté au site NHL.com l’attaquant Kevin Labanc. Il a disputé toute une partie et on a espoir qu’il fasse bien.»

«Je pense avoir effectué de bons arrêts tard dans l’affrontement et on a résisté pour l’emporter. C’est sur ce plan qu’on éprouvait des ennuis plus tôt dans la campagne», a précisé Jones.

Peut-il stopper les meilleurs?

Évidemment, DeBoer espère que la chance restera du côté de son gardien, surtout que les Sharks accueilleront les Oilers d’Edmonton mardi. Avec la présence des deux meilleurs pointeurs de la Ligue nationale en Leon Draisaitl et Connor McDavid, tous devront être à leur mieux, à commencer par celui se trouvant devant le filet.

«Jones est sur une lancée, ce n’est même pas discutable, a affirmé DeBoer au quotidien "The Mercury News". Là, il a été notre meilleur joueur, ce qu’il nous faut parfois. Lorsque vous êtes au cœur d’une série victorieuse, vous gagnez de différentes manières. On a pu disputer des matchs solides et dans certains d’entre eux, il y a eu une couple de gars offrant de grosses performances.»